réservez vos places pour le prochain match contre Scarlets !
30 octo 2019 03:46

RESULTATS DES RENCONTRES DES 26 ET 27 OCTOBRE 2019

RESULTATS DES RENCONTRES DES 26 ET 27 OCTOBRE 2019

Crédit Photo : Isabelle EZPELETA

 

ESPOIRS

Aviron Bayonnais  47  -  Section Paloise  14

6ème journée de championnat de France Espoirs contre la section Paloise,

Bayonne : Victoire  avec le bonus offensif 

7 essais : Bidegain (4ème), Loustau (10ème), Lestrade (12ème et 53ème), Ayarza (38ème), Zabalza (47ème), Martin (63ème)

6 transformations : Dolhagaray (4ème, 12ème, 38ème, 47ème et 53ème), Perette (63ème)

Pau

2 essais (19ème et 71ème)

2 transformations 

Compositions de l’équipe :

1 - Lalanne. Mathis  2 -  Bidart  3 - Lalanne. Alexandre

4 - Beltran  5 – Eranossian  6 - Bidegain (cap)  8 - Iashagashvili  7 - Hourcade

9 – Zabalza  10 - Dolhagaray

11 – Pellieux  12 - Lestrade  13 – Ayarza  14 - Loustau

15 - Perette

Coaching : 16 – Martin,  17 – Bresolin,  18 – Guicherd,  19 – Dolier,  20 – Simonneau,  21 – Demars,  22 – Layan,  23 - Aduriz

 

Le temps des palombes...

Le tournant de ce match, qui n’en était pas forcément un d’ailleurs, s’est déroulé en tout début de seconde mi-temps, le score était de 26-7 pour nos couleurs, les palois dans le prolongement d’une fin de 1ère période où nous étions dans le dur, malgré un essai heureux d’Ayarza sur interception, campaient sur notre ligne d’en-but, pilonnant notre défense qui se mettait à la faute et voyait l’arbitre mettre un carton jaune à Iashagashvili pour fautes avoir écroulé un maul.

Pénalité pour les verts pomme, qui choisissent à 8 contre 7 de prendre la mêlée à 5 mètres de notre ligne, pour, à la fois, nous enfoncer et marteler le clou qui va avec...

Mal leur en a pris, les Lalanne brothers, qui n’ont de fraternité que le commun de leurs noms propres et leur envie viscérale de ne pas reculer, se sont liés, serrés, entourant le barbu Patxi et ont renversé, avec l’aide de leurs camarades, la mêlée verte, la renvoyant à ses chères études physique et quantique de l’axe de la poussée, lors d’une marche arrière à la puissance 7.

Le problème n’a pas été résolu, blackboulés, les verts devront reprendre leurs devoirs de maths, mais dans leur malheur bousculé, la tête à l’envers, les yeux vers le ciel, ils ont, peut-être, aperçu les vols de palombes, qui elles sont toujours bleues...

Quelques instants plus tard, Zabalza marquait un nouvel essai, transformé par son compère Dolha et le score passait à 33-7.

Le retour des Palois semblait très, très aléatoire surtout que 5 minutes plus tard, suite à une superbe action, ayant remonté tout le terrain, avec des passes sur un pas et dans le bon tempo et après une touche avec ballon porté, Yann Lestrade alla planter son deuxième essai  à grands coups d’épaules, alors que sa première réalisation était le fruit d’une course solitaire et ondoyante de 60 mètres, où le Saliesien de naissance, se servant de ses partenaires comme leurre et de feintes de passes défuntes, a transpercé le rideau vert, grand ouvert et planté un essai, qu’on dira à la bayonnaise.

Un dernier essai sera pointé par Ismael Martin, suite à une valise plein champ de cap’tain Mattin, un relais de son acolyte de troisième ligne, l’infatigable Hourcade qui écarte sur sa droite et donne à Isma le droit de porter le ballon en terre promise.

Rien de biblique pourtant, les palois clôtureront la marque de ce match débridé où les deux équipes ont fait tout ce que Bocks et Gallois n’ont pas fait hier, c’est à dire donner de la vie au ballon, un jeu fait de courses et de passes malgré la chaleur de ce dernier week-end d’octobre, cette époque que l’on dénomme, le temps des palombes et qui rend les spectateurs et les chasseurs heureux de leur après-midi, chacun aura trouvé ce qu’il était venu chercher, le reste n’est que littérature et temps de Toussaint...

Avant de conclure juste une pensée pour Paul Bomard qui s’est blessé, vendredi, au dernier entraînement avant le match et qu’on espère tous revoir, le plus vite possible, parmi nous.

Prochain match, dimanche prochain, à Montpellier avant de terminer ce bloc par la rencontre contre Grenoble, le dimanche 10 novembre, à 13 heures, juste après la messe et l’achat du gâteau dominical.

Venez nombreux, Pello et Tanguy, les dingos des fourneaux, feront des crêpes au houblon...

 Texte : Pierre NAVARRON

CRABOS

Aviron Bayonnais  49  -  Biarritz Olympique  10

PARFUM DE PRINTEMPS…

Qu’avait donc de si particulier ce match qui a vu cheminer vers le stade Bélascain une foule assez exceptionnelle, étonnamment supérieure à celle observée parfois lors de phases finales... Merci aux dirigeants biarrots d’avoir accepté de décaler cette rencontre à un dimanche pour permettre à 46 gamins d’évoluer devant une impressionnante chambrée. Si le score final peut sembler lourd, les deux équipes ont fait honneur à leur maillot, prenant des initiatives sur la plupart des ballons, quand bien même des fautes de mains seront venues ralentir le jeu. Le bel état d’esprit de tous, à souligner, a rendu cet après-midi bien agréable.

Les Biarrots ont les premiers ballons, ouvrent le score sur pénalité mais dès la 3° minute, comme il y a 2 semaines face à Agen, Robin DIONE décale Mathias ORTIZ qui s’échappe sur son aile et inscrit le premier essai de la partie. Les visiteurs jouent mais se voient opposer une défense féroce. Les premiers placages, dont plusieurs par le sécateur Baptiste LEME, attestent de la belle volonté des locaux… Ne se sont-ils pas promis, avant de pénétrer sur la pelouse, de jouer aussi pour tous leurs copains actuellement arrêtés sur décision médicale… A la 10°, les avants progressent, Yon CAMOU s’échappe au centre du terrain et après un renversement, Mateo GARCIA transmet sur son aile à Victor HANNOUN qui crochète habilement et plonge au pied du poteau pour une deuxième réalisation. Celle-là, comme toutes les autres, Mateo la transformera. Les joueurs du BO n’abdiquent pas et occupent le camp bleu ciel. A la 24°, la bonne poussée des Bayonnais sur introduction adverse permet de glaner une pénalité bien placée… Les joueurs préfèrent taper en touche. Hugo AFONSO trouve dans les airs Patxi PEREZ qui adroitement remet à son acolyte Matis PERCHAUD, lui resté sur terre, lequel en puissance pointe le 3° essai. Le BO développe plusieurs temps de jeu, la défense est en place. A la 30°, Mateo GARCIA récupère un ballon traînant dans ses 22, écarte vers Mathias ORTIZ qui file sur son aile, remet à l’intérieur à une main à Jean DELBECQ qui trouve à hauteur Yon CAMOU déroulant les 40 derniers mètres.

28-3 à la pause.  Les coachs demandent à leurs hommes de ne pas tomber dans la facilité, de garder concentration et application. A la reprise les Biarrots sont récompensés de leurs efforts par un bel essai. 28-10. Les Bayonnais essaient de remettre la main sur le ballon mais voient leurs initiatives enterrées par des approximations. A la 54°, sur une touche confuse aux abords de la ligne, Pierre CASTILLON se montre opportuniste et plonge sur un ballon en errance dans l’en-but. 9 minutes après, c’est Louis ORTOLAN, à un poste de troisième ligne centre qu’il découvrait, qui inscrit le 6° essai des siens, avec énergie. Le dernier essai part de deux charges du pilier Pierre CASTILLON avant que le ballon n’échoie dans les mains de Mateo GARCIA qui, tel un écarteur landais spécialiste de l’esquive, fait admirer son coup de rein sur 50m. Le score est clos, 49-10 au planchot. Mais jusqu’au bout les Biarrots n’auront pas renoncé et jusqu’au bout les Bayonnais auront généreusement défendu leur ligne.

Même si l’AB fait une bonne opération au classement, il doit savoir raison garder car les prestations ne sont pas encore pleinement abouties. Mais profitons déjà de voir des joueurs contents et saluons la farouche volonté avec laquelle ils mouillent leur maillot. 

Les marqueurs:

7 essais de Mathias ORTIZ (3°), Victor HANNOUN (10°), Matis PERCHAUD (24°), Yon CAMOU (30°), Pierre CASTILLON (54°), Louis ORTOLAN (63°) et Mateo GARCIA (66°), tous transformés par Mateo

L’équipe :

Matis PERCHAUD –  Hugo AFONSO – Jean Baptiste RENDE

Patxi PEREZ – Rémy ANETAS

Baptiste LEME – Louis ORTOLAN (cap) -  Robin DIONE

Peio MOUSQUES – Mateo GARCIA

Victor HANNOUN – Nathan VANDEVEN - Jean DELBECQ – Mathias ORTIZ

Yon CAMOU

Le banc: Pierre CASTILLON – Grégoire BOIDOUX – Flavien DUFLOS – Hugo FOURQUET – Thibaut TARASCON – Mathieu GOYHENECHE - Florian LARREGUY – Enzo FERRETI – Johan FORT 

 Texte : Fabrice LAFOURCADE

GAUDERMEN

Union Bègles Bordeaux  19  -  Aviron Bayonnais  20

Rencontre à rebondissement. Les bayonnais marquent les premiers: 0 à 7 puis c’est au tour des Bèglais à deux reprises: 7 à 7 puis 12 à 7. En deuxième mi-temps, les Ciel et Blanc sont présent à tous les niveaux, notamment en défense. Ils marquent : 12 à 14. Puis une pénalité : 12 à 17. Ils franchissent à nouveau deux fois la ligne de but adverse, mais les essais leur sont refusés. Puis sur une belle contre-attaque, ils traversent le terrain, mais sont arrêtés à deux pas de la terre promise par un adversaire qui se met à la faute. Ils marquent la pénalité : 12 à 20. A la 71 ème minute, un essai est accordé aux Girondins : 19 à 20.

Devant des Béglais dotés entre autre d’avants  particulièrement solide, les Bayonnais ont été exemplaires et ont montré du caractère. En progrès dans l’avancée, dans le jeu au pied, ils ont su mieux gérer la défense et la circulation de balle, montrant un autre visage que le week-end précédent contre Biarritz. Certains joueurs peuvent mieux faire à condition d’améliorer leur condition physique et le paquet d’avant devra améliorer sa tenue en mêlée.

L’équipe :

ARANCED  PLAZA-MORENO  SAPHY

SALAM  ZHEPHIRIN

CALLEJA  CHERIFI  MENDILAHATCOU

SANCHEZ  BLANCHET

ADELE  DESJARDINS  SANCHEZ  FERDI

LAPEGUE

Coaching : RODRIGUEZ  TEIXERA-CARDOSA  LANDART  LARREGUY  DUHALDE  LAJUNCOMME

ALAMERCERY

Union Bègles Bordeaux  41  -  Aviron Bayonnais  10

Une entame de match pas vraiment terrible, puisque les Bordelais marquent rapidement deux essais, à la 3ème et à la 5ème minute. Ils font circuler le ballon avec rapidité et adresse. Les Bayonnais ont tendance plutôt à les regarder jouer et sont peu efficaces dans leurs placages. Toutefois, ils arrivent à marquer un essai à la 13ème minute, mais la plupart du temps, leurs tentatives échouent. Les Girondins exploitant quelques des faiblesses détectées chez leurs hôtes. Ils en profitent pour marquer. Le score à la pause est de 27 à 5 en leur faveur. A la reprise, appliquant les consignes des entraîneurs, les Ciel et Blanc, réagissent. Plein de bonne volonté, ils marquent un essai. Ils se battent avec courage et ne lâchent rien, mais à nouveau ils subissent les attaques incessantes des Bordelais qui finissent par marquer à plusieurs reprises.

L’Equipe :

POEY  NICOLAS  LAHET

FAVIER  HIALLE

LAVERAN  ETCHEBARNE  PORTASSAU

DOYHAMBOURE  CAMACHO

ELHORGA  FABAS  BASTIEN  IHARRASSARRY

LE GALL

Coaching : PELLETIER  ITHURBIDE  INGUENAULT  LAVALLE  GOYENECH  GHERARDI  BETACHET  ETCHECHURY

INTERNATIONNAUX

Le 3/4 centre Guillaume MARTOCQ était absent ce week-end sur le pré lors du match de ses coéquipiers Espoirs, et pour cause, il poursuit sa préparation avec l’Equipe de France de Rugby à 7 à CHESTER.

FRANCE 7: Le groupe pour CHESTER

Les Tricolores sont en Angleterre pour poursuivre leur préparation. Une partie du groupe disputera le London X alors que les autres participeront à un stage avec des oppositions à Chester.

LE GROUPE :

  • BENARD Alexandre (RC Vannes)

  • BOUHRAOUA Terry (FFR)

  • COLOMBET Mathias (Section Paloise)

  • DUMORTIER Ethan (Lyon OU)

  • GIMBERT Jules (Union Bordeaux-Bègles)

  • IRAGUHA William (RC Massy Essonne)

  • MARROU Louis (US Carcassonne)

  • MARTOCQ Guillaume (Aviron Bayonnais)

  • MAZZOLENI Thibaud (SU Agen)

  • MIGNOT Pierre (FFR)

  • SEPHO Jordan (Etang Salé RC)

  • TIXIER Mathieu (AS Clermont Auvergne)

  • TROUABAL Joachim (FFR)

  • VALLEAU Sacha (FFR)

L’ENCADREMENT :

  • REIGT Christophe (Manager)

  • DARET Jérôme (Entraîneur)

  • LE ROUX Nicolas (Entraîneur assistant)

  • ROBINEAU Julien (Préparateur physique)

  • SIMON Fabien (Kinésithérapeute)

  • LABANERE Claude (Médecin)

  • PASCAL Jean-Baptiste (Analyste performance)

ANNONCE :

Vous souhaitez nous aider à accompagner au mieux les jeunes joueurs de l'Aviron Bayonnais de 14 ans à 18 ans ? Participez au projet global de formation alliant sport et études, pour permettre à nos jeunes talents de s'épanouir sur le terrain et en classe.

Dans le cadre du soutien scolaire que nous proposons au sein du club, nous recherchons des bénévoles souhaitant s'investir dans l'aide aux devoirs du mercredi après-midi, hors vacances scolaires.

Merci de contacter le directeur du centre de formation M. LARTIGOT à :

Mail : jeanbaptiste.lartigot@assoab.fr

N'hésitez pas à partager ! Merci !