22 sept 2020 14:51

RESULTATS DES RENCONTRES DES 19 ET 20 SEPTEMBRE 2020

RESULTATS DES RENCONTRES DES 19 ET 20 SEPTEMBRE 2020

Crédit Photo : AB Ecole de Rugby

 

ESPOIRS

match Agen/Aviron Bayonnais  - 20 septembre 2020

1ère journée championnat  : Défaite à Agen 30-19 

Pour Bayonne :
- 3 essais : Bouche (53ème), Ayarza (68ème et 80ème) - 2 transformations : Dolhagaray 

Pour Agen :
- 2 essais
- 1 transformation - 6 pénalités 

Composition de l’équipe

1 - Perchaud
2 - Martin
3 - Aduriz


4 - Chachanidze     5 - Beltran 

6 - Dioné
7 - Hourcade (cap) 8 - Iashagashvili


9 - Penchoat
    10- Dolhagaray

11- Bouche
    12- McClintock
    13- Ayarza
    14- Camou


15- Perette 

Remplaçants : 16 - Ortolan    17 - Ostoni
    18 - Lalanne     19 - Bomard     20 - Bodart 

21 - Guicherd     22 - Decap    
23 - Castagnet 

C’est une litote rugbystique et bayonnaise mais Armandie est une morne plaine, forever, nos grognards bleus et blancs y ont trouvé, bien trop souvent, Waterloo plutôt qu’Austerlitz, bérézina de nos espérances accrochées au porte-clé de nos illusions, la liste est longue, Agen reste le pruneau acide de nos désillusions passagères. 

Comme leurs prédécesseurs, notre équipe est restée à quai, laissant des Agenais égrener le chapelet des pénalités, que n’a pu s’empêcher de siffler l’arbitre de ce match au vu de nos erreurs et de nos mauvais choix à foison. 

5 pénalités en 1/2 heure et le 100% du buteur lot-et-garonnais, 15-0 alors que nos adversaires n’avaient pas mis un pied dans nos 22 mètres, au Panthéon de la connerie on aurait largement notre place, bien plus que Verlaine ou Rimbaud. 

La clepsydre du planchot agenais se remplissait, alors que la notre se vidait, de par nos errements et de notre déveine « involontairement volontaire » : en-avant par milliers, coups de pied abusés et abusifs, jamais à bon escient, les mauvais choix abondants étaient les pléonasmes récurrents de notre jeu mal fagoté. 

Tout partait à vau-l’eau, le plus navrant pour la fin, comme dans une mauvaise série B... 

Juste avant la mi-temps, nous sommes à quelques mètres de leurs lignes, un ruck gagnant, une mauvaise passe, dans le vide, un ballon qui roule, un agenais qui le ramasse, 80 mètres à faire, deux ou trois passes dans le bon temps, un essai en contre, mala vida, 22-0 à la pause, allo maman bobo !! 

100 % partout, au pied et à la main, on est à l’envers, dans le nihilisme des valeurs du rugby, encore un coup du covid...
Reprise du match, nous ratons une pénalité, on essaie pourtant d’inverser le cours des choses, un mauvais coup de pied de dégagement agenais, McClintock, le braveheart des Highlands, récupère le ballon, ruck, petit côté Ortolan assieds-toi et donne pour 

Ayarza, qui fixe le dernier défenseur et donne à Bouche décalé, essai en coin, non transformé (22-5, 53ème) 

Nous sommes toujours en difficulté en mêlée, trop de pénalités, 3 points de plus pour Agen (25-5 65ème)
Mais sur une mêlée dans leur 5 mètres, on récupère, pour une fois, la pénalité, Bodart la joue vite, on trouve Ayarza au milieu du terrain, un crochet dans la nasse défensive, un portillon qui s’ouvre, Iñaki le force à grands coups d’épaules, plaqué, il tend son bras, juste derrière la ligne, essai accordé et transformé (25-12 68ème). 

On se reprend, tout d’un coup, à espérer, contre toute attente, hélas le conte de ce match ne varie pas de sa ligne de conduite, à la réception du coup d’envoi, nouveau mauvais choix, on préfère jouer un 1er temps avec les gros, au lieu de repartir vite, au pied, chez eux, l’histoire est connue, en-avant, mêlée, pénalité, on se retrouve dans nos 22, touche, mêlée, nous sommes dominés, fautes au carré, ultime mêlée sur la ligne des 5 mètres, le 8 bleu marine relève le ballon, petit côté avec l’ailier, essai, pas de transformation (30-12 72ème). 

On est toujours puni par là où l’on pèche, ce vieux mantra du rugby s’est vérifié une fois de plus. 

Nous n’avions plus rien à sauver ou à gagner, si ce n’est ce qui nous restait d’honneur, ce sera chose faite sur un contre de Dolhagaray, à l’entrée de nos 22m, il récupère le ballon, remonte le ballon jusqu’à hauteur du centre du terrain, cherche un soutien, le trouve avec Ayarza, revenu à hauteur sur sa droite, passe dans le bon tempo, Iñaki lâche les cannes et file dans l’en-but aplatir le dernier essai transformé de ce match de reprise. 

Score final 30-19. 

On savait qu’on partait un peu dans l’inconnu avant ce match, préparation tronquée cause de virus, une nouvelle équipe, des automatismes à trouver, seuls les matchs vont nous permettre de les trouver, malheureusement, pour cause de poule à 9 équipes, nous sommes exempts de match le week-end prochain, on se retrouvera dans quinze jours contre le Racing à 16h à Belascain. 

En attendant, portez-vous bien et gardez le sourire derrière le masque de notre drôle d’époque... 

Texte : Pierre NAVARRON

ECOLE DE RUGBY

Les masques de l'école de rugby sont arrivés !

Ils sont proposés à la vente, dont les bénéfices iront à notre EDR, lors des entraînements auprès des référents administratifs des différentes catégories. En tissus, réutilisable et utile à tous parents, famille et amis, son prix est fixé à 5€ pièce.

Bien entendu les enfants licenciés au club en recevront un exemplaire dans leur dotation

 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail