Abonnement 19-20
20 nove 2016 18:21

Après Bayonne-Toulouse (16-13) : héroïques !

Après Bayonne-Toulouse (16-13) : héroïques !
Les Ciel et Blanc se sont imposés face au Stade Toulousain (16-13), grâce à un essai de Julien Jané, une pénalité de 55m d'Emmanuel Saubusse, mais surtout à une grosse défense et à la bonne rentrée du jeune Toma Taufa qui a fait du bien à la mêlée bayonnaise. Le Stade Toulousain s'en sort quant à lui avec un point de bonus défensif.

Si l'écart au score est fin, les efforts eux, ont été considérables. Rassurés par une victoire face à Clermont la semaine dernière, il fallait maintenant réussir à confirmer pour les joueurs de Vincent Etcheto. Et la tâche a été rude, face à une équipe toulousaine sans internationaux, mais avec l'expérience qu'on lui connaît. 

Tout n'a pas commencé pour le mieux pour les Ciel et Blanc, avec un premier échec au pied du demi de mêlée Emmanuel Saubusse (5'), suivi d'un essai de Gillian Galan (7') sanctionnant la mêlée bayonnaise. L'horizon s'assombrissait un peu plus avec une deuxième pénalité manquée (11') et un score toujours vierge pour les hommes d'Etcheto et Senekal, alors que Sébastien Bézy ajoutait trois points (21', 10-0) sous une pluie battante. Une minute après seulement, alors que les Stadistes lançaient une nouvelle offensive, ils commettaient un en-avant profitant à Emmanuel Saubusse qui suite à un petit coup de pied de Gabiriele Lovobalavu, pouvait aplatir dans l'en-but... en deux temps, d'après l'arbitrage vidéo. Remotivés, malgré l'essai refusé, les Ciel et Blanc concrétisaient enfin leurs efforts sur l'action suivante grâce à Julien Jané, bien servi par Willie Du Plessis (25', 7-10). À la demi heure de jeu, l'énorme coup de pied du demi de mêlée bayonnais (à 55m des perches) permettait l'égalisation (13-13) avant de rentrer au vestiaire.

De retour sur la pelouse, la défense basque montrait une belle réaction d'orgueil, reprenant le ballon et poussant Florian Fritz à la faute. Le centre toulousain, sanctionné d'un carton jaune, laissait ses coéquipiers à 14 et surtout au pied d'Emmanuel Saubusse la possibilité de faire passer les siens en tête. Menant pour la première fois de la partie (46', 16-13), les Ciel et Blanc tenaient enfin leur courte tête d'avance, pour ne plus la lâcher. De mêlée en mêlée, les minutes passaient et la défense ciel et blanc souvent sollicitée, pliait parfois mais ne cédait pas. Finalement, au-delà des 80 minutes de jeu, le pack bayonnais était finalement pénalisé, mais le buteur toulousain ne trouvait pas le chemin des perches.

Voir le match center Voir la galerie photo : Aviron Bayonnais-Stade Toulousain
Jané Taufa Lovobalavu Du Plessis Saubusse
02 août 20H30
a domicile
Stade
Jean Dauger
voir le compte rendu du match