18 déce 2019 23:15

RÉSULTATS DES RENCONTRES DES 14 ET 15 DÉCEMBRE 2019

RÉSULTATS DES RENCONTRES DES 14 ET 15 DÉCEMBRE 2019

Crédit photo: Philippe ETCHEBARNE

 

ESPOIRS

Rencontre contre et à Castres a été reportée : Terrain impraticable

CRABOS

Agen  39  -  Aviron Bayonnais  5

Match retour Championnat

SAVOIR CONSTRUIRE SUR CETTE DEFAITE…

Parfois des défaites salées permettent de bâtir pour la suite des victoires sucrées. Aux joueurs du club ciel et blanc d’y réfléchir et de décider ce qu’ils feront de cette claque reçue en terre agenaise. Ils peuvent vite l’oublier, et alors d’autres suivront. Ils peuvent aussi la ruminer, y penser souvent, la garder dans un coin de la tête, puis se remettre au travail, monter en intensité, chercher à demain être encore plus besogneux qu’hier, et alors elle aura été salutaire. Comme l’a justement rappelé le capitaine Louis ORTOLAN à l’issue des débats, «rappelons-nous la gifle prise à La Rochelle l’an dernier, sur le moment très dure à digérer, mais qui finalement aura été la base de belles conquêtes que beaucoup gardent depuis en souvenir».

Les Bayonnais se sont accrochés mais n’ont que trop peu existé face à une équipe supérieure et opportuniste. En deuxième mi-temps, les visiteurs ont campé dans le camp adverse, sans réussir à trouver la faille, malgré une réelle débauche d’énergie. Les Agenais ont bonifié tous les ballons perdus et concrétisé la plupart de leurs actions dangereuses, affichant là une vraie maîtrise. Dans la dimension physique, on aura été, selon les coachs, nettement inférieurs. Il y a donc du travail en perspective et tous devront revenir des quelques jours de repos avec un appétit féroce. Le retour sur les prés, début 2020, permettra aussi de valider, ou pas, la force de ce groupe, plusieurs fois louée ici : cette défaite devra décupler l’envie des joueurs d’aller gravir des montagnes, tous ensemble, avec au soutien plusieurs copains blessés et privés du plaisir de chausser les crampons. Car effectivement, en cette fin d’année, le groupe est décimé. Mais n’allons pas là chercher des excuses inutiles, car tous méritent la confiance, à charge pour eux de la rendre quand l’occasion se présente.

L’essai bayonnais me direz-vous : nous jouons la 15°, Agen mène déjà 14-0, Mateo GARCIA tape de ses 40m un par-dessus qu’il récupère pour ensuite transmettre à Jean DELBECQ servant sur sa gauche l’ailier Victor HANNOUN qui tel un funambule longe la ligne avant de pointer au pied du poteau de touche. Jean, Victor, deux générations, le calme allié à l’enthousiasme. Devant eux et tous les autres, des leaders, des vrais, ceux qui joignent les gestes aux paroles, ceux qui éclairent le chemin dans la nébulosité…

Ce soir les soutes du bus sont pleines et les mines tristounettes. Demain est à construire. Messieurs, vous avez les clés. Avec vous il y a des entraîneurs et un préparateur physique désireux de vous faire progresser, des kinés prêts à vous soulager et des dirigeants toujours enclins à vous encourager et vous soutenir, dès lors que quelques règles non négociables sont appliquées. Il n’y a plus qu’à…

Le(s) marqueur(s):

1 essai de Victor HANNOUN (17°)

L’équipe:

Matis PERCHAUD – Louis ORTOLAN (cap) – Rémy CASTAGNET

Imanol THICOIPE – Rémy ANETAS

Max BRU - Xabi DUVIGNEAU - Robin DIONE

Thibaut TARASCON – Mateo GARCIA

Victor HANNOUN - Nathan VANDEVEN - Jean DELBECQ – Johan FORT

Yon CAMOU

Le banc: Hugo AFONSO – Enzo FERETTI – Flavien DUFLOS – Mathias ORTIZ - Peio MOUSQUES – Antton SOUVIRAA – Mathieu GOYHENECHE – Jean Baptiste RENDE - François LAMAISON   

Texte: Fabrice LAFOURCADE

ALAMERCERY

Aviron Bayonnais  46  -  Section Paloise  17

Victoire avec Bonus Offensif. Après un début de match à l'avantage des Palois, les petits bleus passent une pénalité dès la 1ere incursion dans le camp palois à la 8è minute. Dès le renvoi, les bayonnais s'installent chez les palois et obtiennent une pénalité. Ils la jouent rapidement à la main et un judicieux coup de pied du capitaine amène le 1er essai du match, non transformé 8-0.

Occupation paloise et séquence défensive des bayonnais. Puis, suite à un groupé pénétrant des palois, ils pilonnent et marquent un essai transformé.8-7

Sur le coup d'envoi, les bayonnais investissent le camp palois et marque un bel essai par l'intermédiaire de leur arrière 15-7. Et enfin, ils continuent à attaquer et à alterner auprès au large pour marquer un bel essai avant la mi-temps 22-7.

Mais un relâchement sur le coup d'envoi permet aux palois de récupérer le ballon et marquer un essai sur un petit coté : 22-12 à la mi-temps

La 2è mi-temps commence par un jeu d'occupation aux pieds des 2 équipes, avant que les bayonnais ne s'installent dans le camp palois et marque un essai 27-12. Puis sur le coup d'envoi un nouvel essai parti du camp bayonnais. 32-12. Puis 2 autres essais traduisent la domination de nos bayonnais avant que les palois ne marquent un essai à la dernière minute.

Les Palois ont semblé un peu plus justes physiquement mais bon match de toute l'équipe sous la houlette de son capitaine, et de son talonneur et la charnière à la baguette.

GAUDERMEN

Aviron Bayonnais  71  -  Section Paloise  16

Victoire avec Bonus Offensif.