15 mai 2019 22:37

RÉSULTATS DES RENCONTRES DES 11 ET 12 MAI 2019

RÉSULTATS DES RENCONTRES DES 11 ET 12 MAI 2019

Credit Photo : Mme LANGLOIS

 

ECOLE DE RUGBY

-  M8 et M10, Niv 1 et Niv 2 dans chaque catégorie, participaient au tournoi de Mouguerre :

M8,  Niv 1, terminent 4 ème

M3, Niv 2, Remportent la coupe

M10, Niv 1, finissent 2ème

Et M10, Niv 2, terminent  4ème

Quelques commentaires :

M10 niveau 2 (2010) - Tournoi de Mouguerre 11/05.

«Tournoi de Mouguerre avec sa traditionnelle météo humide, le groupe amoindrit à cause des fêtes d’école, communions, baptêmes, Bar Mitzvah et autres imprévus...

Après une préparation sérieuse et un échauffement dans les règles...
Le tournoi débute par une victoire des ciel et blanc contre le voisin de l’ASB par 3 à 1, victoire logique au vu de l’engagement et notre agressivité défensive.
Dans la continuité, l’opposition ne pouvait tourner qu’ en faveur de nos pottoks qui n’ont laissé que peu de ballons pour s’exprimer à la rugueuse équipe de St Pee/Sare, victoire sans discuter par 2 a 0.
Les costaud d’Aire-Miramont ont également fait les frais de la vaillance Bayonnais du jour, match abouti avec une victoire difficile des Bayonnais par 2 à 1.
La matinée s’est conclue en beauté avec la rencontre tant attendue contre les all black du BTS, mais les all black ne sont pas invincibles, la preuve par le jeu de conquête et l’agressivité, L’AB l’emporte 2 a 0, de vrais machines...

Après le barbecue, les binouzes et les 42 excellents moelleux au chocolat préparés par les mamans, les Pottoks débute l’après midi sur la digestion et passent au travers de la rencontre la plus facile du jour en perdant 2 a 1 contre la vaillante équipe de Saint Martin de Seignanx, défaite logique quant on a moins envie que l’adversaire et qu’on veut marquer chacun son petit essai...
La revanche des Alll black du BTS annoncée, il était impossible aux Bayonnais de ne pas confirmer la prestation du matin, nouvelle victoire des ciel et blanc 3 essais à 1.
Nous voilà enfin face à la terreur du tournoi des U10 : Soustons...
Ils ne nous ont pas laissé espérer une minute, malgré la vaillance, les 120 placages, la défaite logique vint clôturer le tournoi par ? A ?.
Les coachs sont très satisfaits de l’engagement et de l’agressivité qui fait la force de son groupe de petits gabarits. Les enfants furent déçu d’apprendre leur 4 ème place à la suite d’un savant calcul de point dont L’organisateur du tournoi garde bien la recette ...
La fierté des éducateurs et des parents présents de nos pottoks est bien là et c’est là le plus important.
Rdv au prochain tournoi» Les coachs.

(photos : Nancy Da Costa)

 (photos et vidéo Mme Langlois) : https://www.facebook.com/langlois.diego…/…/2735428529832751/

 

- M13 (2006) - Résumé entrainement en commun avec l'équipe M14 du club de St Leu de l'île de la Réunion samedi 11 mai.

"C’est finalement dans le nouvel écrin des remparts que nous avons reçu les M14 du club de St Leu de l'île de la Réunion. Tous les acteurs ont apprécié cet environnement extraordinaire.
Après un échauffement en commun, une opposition s’imposait. Les 3 tiers temps de 15 mn ont permis de donner du temps jeu à tous les acteurs présents.
Nous retiendrons l’engouement et la gentillesse de nos visiteurs d’un jour, mettant un point d’honneur à nous offrir tee shirt et t’punch pour nous remercier, entre autre, de leur première victoire sur les terres du pays basque."
Les coachs 2006

GAUDERMEN

Aviron Bayonnais  20  -  Castres Olympique  30  (à Cassagne Mazères)

21 joueurs, tous entrés en jeu  (9 absents pour blessure)

Les Bayonnais rentrent vite dans la partie. Respectant les consignes des éducateurs et prenant des initiatives, ils inquiètent  une équipe de Castres qui reste cependant solide.  Les Ciel et Blanc ne lâchent rien et rendent coup pour coup. A la 40ème minute, ils mènent par 20 à 17. La partie est serrée, Ils subissent et puis dominent. Mais leurs efforts ne sont pas récompensés. Et finalement les Tarnais, grâce à deux pénalités et un essai marqué suite à un contre, obtiennent la victoire.

Retour en images sur le 1/8eme de finale du championnat de France opposant nos cadets Gaudermen au CASTRES OLYMPIQUE dimanche à Cassagne Mazères.
Merci à Philippe ETCHEBARNE pour les photos et le montage

L'équipe :

Ithurbide  -  Nicolas  -  Hialle

Bagieu  -  Lahaie

Portassau  -  Etchebarne  -  Laveran

Bastien  -  Goyenech

Huget  -  Larre  -  Guerardi  -  Iharrassary

Le Gall

Et : Lucas  -  Pelletier  -  Ospital  -  Doyhamboure  -  Elorga  -  Bétachet

CRABOS

Aviron Bayonnais  22   -  Lyon Olympique Universitaire  22    (à Malemort)

Aviron Bayonnais vainqueur  suite à 6 tirs au but réussis contre 5 pour le LOU.

ET DONC DÉSORMAIS LES AVANTS BUTENT ???

Sacrés LOUstics… 17h30 ce dimanche après-midi, à Malemort-sur-Corrèze… L’horaire préalablement arrêté pour reprendre le bus, direction le Pays Basque. Il n’en sera rien. Par un ultime essai de Téo BORDENAVE, dans les arrêts de jeu, les Bayonnais accrochent le match nul sur la sirène. Égalité parfaite en nombre d’essais, de pénalités… Il va donc falloir recourir aux tirs au but pour désigner le vainqueur. Max, Hugo, Lucas et JB réussissent le leur. Le pilier du LOU dévisse. Robin s’avance. Après le 1 et le 8, c’est le 6 qui s’y colle… ou quand des avants se découvrent une vocation nouvelle… Essayez ces numéros au loto cette semaine, ça peut marcher… Le troisième ligne, enfant du club, expédie la gonfle entre les perches et s’offre un souvenir dont il se souviendra durant quelques temps… L’Aviron est en quarts de finale du championnat Crabos, au terme d’une rencontre qu’il a parfois dominée, mais dans laquelle il a aussi souffert, face à une très belle équipe lyonnaise. Les vacances rugbystiques attendront donc un peu, puisque ce groupe l’a décidé ainsi. Un groupe qui dépasse les seuls 23 gamins ayant eu le plaisir de figurer sur la feuille de ce huitième. Un groupe qui compte dans ses rangs des joueurs absents ce dimanche, mais ayant contribué à écrire son histoire.
Ce sont les Bayonnais qui lâchent les premières fusées. Ils dominent, enchaînent les mouvements. A la 5°, l’alignement bleu confisque le ballon sur lancer adverse. Un placage haut permet au capitaine Max SPRING de déflorer le planchot (3-0). A la 8°, le huit de devant fait souffrir les Rhodaniens. Las ces derniers pointent un essai sur leur première véritable incursion dans les 40m basques. Peu importe, les gars de la Nive jouent, relancent de leurs 22. A la 19°, les avants obtiennent une pénalité après une belle poussée collective. Pénaltouche, groupé-pénétrant, ballon écarté, mais en-avant. Le LOU relance à son tour, mais le coriace Lucas SUDRE s’agrippe à un adversaire, comme il le fera durant toute la partie. Une vraie pieuvre... Vite après, Johan FORT s’échappe sur son aile, tape à suivre, met le feu chez l’adversaire. La domination est réelle mais malheureusement stérile. Jusqu’à la 26°… suite à un ballon volé en touche par ses avants, Lukas DOYHENARD s’infiltre et sert Jean-Baptiste LACHAISE qui puissamment vient conclure dans l’en-but. Dans la foulée, le LOU vendange un essai tout fait : faut-il y voir un signe, un présage ? Avant les citrons, l’Aviron est dominé, mais fait front. La défense ne cède pas, une pénalité est néanmoins concédée, portant le score à 10-10 à la mi-temps. 
A la reprise, le LOU est tout proche de conclure, mais Max SPRING contre et perce sur 92.53m, inscrivant un essai pouvant dès lors donner un gros avantage psychologique. Il n’en sera rien. Le LOU insiste, Enzo NOBIRON défend intelligemment. A la 48°, un grattage efficace permet à Jean DELBECQ de dégager son camp. A la 52°, la défense basque rompt. Egalité 17-17, puis avantage Lyon 17-22 après un nouvel essai. On est alors à la 61°. Il reste près de 10mn pour se donner le droit de poursuivre l’aventure. Les Bayonnais y croient. Ils insistent, mais le temps s’écoule. Puis une dernière pénaltouche et une solidarité affichée durant de longues secondes, jusqu’à ce que Téo BORDENAVE ne plonge en terre promise, porté par les siens. La suite est belle pour le camp bleu, dramatique pour le camp noir. Une semaine de plus à vivre ensemble. « Le PIED », diront les joueurs, pour rester dans la thématique du jour. 

 L’évolution du score : 3 essais de Jean-Baptiste LACHAISE (26°), Max SPRING (37°) et Téo BORDENAVE (69°), 2 transformations de Max SPRING (26° et 37°), une pénalité de Max SPRING (6°)

L’équipe :

Téo BORDENAVE – Louis ORTOLAN – Matis PERCHAUD

Xabi DUVIGNEAU – Aïtor HOURCADE

Robin DIONE – Jean-Baptiste LACHAISE – Richard CASTETS

Lucas SUDRE – Hugo FOURQUET

Enzo NOBIRON – Jean DELBECQ – Lukas DOYHENARD – Johan FORT

Max SPRING (cap)

Entrés en cours de match : Vincent DOLIER – Xavier SOLANO – Patxi PEREZ – Baptiste LEME – Thibaut TARASCON – Luken BARCOS – Gary SIMONNEAU – Iker ADURIZ

 Texte: Fabrice LAFOURCADE