réservez vos places pour le prochain match contre Brive !
14 nove 2019 20:43

RÉSULTATS DES RENCONTRES DES 09 ET 10 NOVEMBRE 2019

RÉSULTATS DES RENCONTRES DES 09 ET 10 NOVEMBRE 2019

Crédit Photo : Isabelle EZPELETA

ESPOIRS

Aviron Bayonnais  42  -  Grenoble  08

Les montagnards sont là…

« Halte là » aurait pu être le mot d’ordre pour stopper les Grenoblois dans leur ascension et n’en déplaise à notre président Macron, vaincre le premier de cordée était bel et bien le but de cette 8eme journée pour nos jeunes bleu et blanc.

Comme à leur habitude le duo d’entraîneur avait distillé ses conseils durant la semaine pour aborder l’obstacle avec sérieux. Après une belle victoire dans l’Hérault il était hors de question pour le placide coach Argentin de voir son équipe nous faire le pas de Tango.

Le ciel a gardé son crêpe noir depuis la Toussaint et ne prédit rien qui vaille pour le jeu ouvert.

Une belle poignée d’irréductibles a réussi l’ascension de la glissante bute; chacun armé de cet ustensile vendu ses derniers temps par le seul commerçant a qui ce ciel couleur « jus de calamar » donne le sourire.

Mais en doutons pas, les deux équipes seront aujourd’hui porteuses de belles intentions; l’une pour maintenir son statut de leader, l’autre pour le lui ravir et garder aussi son titre de maître des lieux.

Les premières minutes de jeux sont abordées avec sérieux par le quinze initial. Un quinze de belle allure avec dans ses rangs 3 de nos jeunes représentants de l’étage supérieur .de quoi mettre un brin d’expérience dans les rouages.

Sous la pluie chacun s’applique et applique les consignes pour proposer un jeu d’ensemble propre et ambitieux à souhait.

Les premiers mouvements grenoblois augurent eux aussi d’arguments qu’il faudra annihiler par une défense toute aussi sérieuse.

Pello et Patxi nous servent tout leur enthousiasme, Taï de chez Lalanne de percussions ballon en main en déblayages balade sa carcasse aux quatre coins du terrain.

Dans ce jeu complet , la besogneuse seconde ligne ne laisse pas sa part aux chiens, la troisième ligne redouble de courses , les ¾ viennent se mêler en puissance au trafic et la paire de centres Béarnais,Yan et Guillaume est au four et au moulin.

Le ciel par quelques trouées bleue « de chez nous » paraît vouloir faire honneur à ce jeu ainsi développé.

Il est désormais habituel sur le tapis des remparts de voir nos jeunes proposer beaucoup de rythme ; rythme auquel chacun des adversaires ne manque pas de répondre.

Les actions s’enchaînent, chaque équipe impose son jeu ou oppose sa défense…malgré quelques petites fautes sifflées ou remontrances sur mêlées le trio arbitral permet à ce jeu alerte de se développer.

Pour le compte du premier acte les bleu et blanc surpassent allègrement les Grenoblois médusés.

Le tableau de marque affiche un 25 à 3, résultat de 3 essais venus au terme de longs mouvements fièrement conclus par Baget, Iashagashvili et Martocq . Le tout assorti des points au pied de Manu Ordas.

Dans les vestiaires les consignes nécessaires de vigilance et de sérieux sont de mise, tant pour les acteurs du moment que pour les entrants. Grenoble de toute évidence ne voudra pas retourner au pays sous assistance respiratoire tout étouffés qu’ils furent lors du premier acte.

Le scenario est écrit .Dès l’entame du second acte les Isérois investissent le camp Bayonnais ; après quelques minutes c’est sur action désormais imparable« pénal-touche, groupé pénétrant pick and go » que le talonneur rouge et bleu vient déposer le ballon dans l’en-but.

Cet essai viendra tenir compagnie au trois points que les bleus et blancs avaient concédé à leur adversaire du jour.

Ce seront finalement les seuls que nos jeunes ,bien décidés à reproduire la copie du premier acte, accorderont à leurs adversaires..

Et c’est sous les applaudissements du public libéré de ses « pépins » que notre équipage doublera pratiquement la mise au « planchot ».

Après quelques tergiversations dues aux changements programmés et nécessaires, les entrants s’attachent à garder le tempo, le sérieux et l’application de leurs coéquipiers. Chaque changement et beau mouvement est salué par le public avec des applaudissements nourris en signe de satisfecit général.

3 essais de Perette, Baget et Layan viennent pratiquement doubler la mise du premier acte avant que l’arbitre ne mette un terme à cette belle prestation.

De l’avis unanime, la satisfaction de la prestation du jour est sur le sérieux et l’application avec lesquels nos jeunes ont déroulé leur jeu.

Les observateurs experts à n’en pas douter auront relevé la prestation de certains qui iront de fait goûter à l’Europe le week-end prochain ;juste récompense pour ces éléments qui depuis quelques temps affichent leur sérieux; Príncipe essentiel de notre sport.

À noter que cette journée fut une première pour la feuille de match électronique…nouveau principe du rugby moderne…et oui même dans un algéco on suit l’évolution (n’en déplaise à certains)…

Et cette journée fut conclue par un repas à la cidrerie…autre principe rugbystique à ne pas galvauder…

L’important est de mettre de l’ordre dans ses principes !!!

L’équipe

Ezpeleta, Bidart, Lalanne

Bertrand, Eranossian

Bidegain (cap), Iashagashvili, Hourcade

Zabalza (m) Ordas (o)

Ayarza, Lestrade, Martocq, Baget

Luc

Remplaçants : Lalanne, Martin, Aduriz, Dolier, Castets, Layan, Dolhagaray, Perette

Les marqueurs : 6 essais : Baget(2), Martocq, Iashagashvili, Perette, Layan

3 pénalités et 2 transformations : Ordas, Dolhagaray.

Texte : André OSPITAL

CRABOS

Bayonne  /  Tyrosse :  34  à  7

TENACES CES LANDAIS…

On savait les Landais sont tenaces. C’est sûrement pourquoi il y en a désormais quelques-uns dans les rangs bayonnais... Tyrosse a fait montre d’une constante volonté et n’a rien lâché, dominant même la fin des débats et glanant un essai de pénalité au terme d’un joli ballon porté qui a ravi les supporters de la Fougère. Tyrosse a aussi une intéressante mêlée, au sein de laquelle on avait plaisir à revoir trois anciens Bayonnais

Ce sont les gars de la Nive qui sur pénalité ouvrent le score, à la 4°, par le métronome Mateo GARCIA. Les Basques déploient des mouvements dont la fluidité est mise à mal par une pluie incessante. A la 20°, une pénalité aux 50m permet d’expédier la gonfle dans les 22 de l’UST. La touche est proprement captée, Matis PERCHAUD place une première charge, puis Robin DIONE une seconde, avant que Mateo n’ajuste une précise passe sautée vers son ailier Victor HANNOUN qui pointe en coin et donne un peu d’air aux siens. 8-0. Le deuxième essai sera quasiment calqué sur le premier. Pénal touche au départ, belle prise par Robin, des avants qui cherchent à imposer leur puissance puis un ouvreur qui sert au cordeau Jean DELBECQ marquant en bonne position. 15-0 à la 32°. Avant la pause, c’est Louis ORTOLAN, le plus Tyrossais des Bayonnais, qui plonge en terre promise, servi par Peio MOUSQUES. 22-0.

A la reprise, les deux équipes maintiennent leurs initiatives mais la savonnette ovale n’est pas aisée à manier. Il faut attendre la 45° pour voir Mathias ORTIZ marquer en coin, sur son aile opposée, à l’issue d’une action initiée au centre du terrain par Mateo qui trouve au relais le funambule Yon CAMOU. A la 53°, l’essai marqué par l’arrière Mathieu GOYENECHE est refusé pour un en-avant de passe. Sur la mêlée qui suit, les locaux récupèrent une pénalité. Pénal touche aux 5m. Flavien DUFLOS dévie le ballon puis se trouve à la conclusion pour son premier essai offi«ciel et blanc». 34-0, avant donc ce ballon porté qui permettra aux Tyrossais de venir clore le score...

 Un début de match compliqué et mitigé, des conditions météorologiques empêchant de bonifier les actions, quelques mêlées compliquées, mais une victoire et 5 points dans la besace… Merci aux observateurs Paul ENSALES et Antton SOUVIRAA qui m’ont soufflé quelques commentaires supplémentaires tandis que les notes avaient pris l’eau…

Samedi prochain, direction La Rochelle, un cador de la poule, où là aussi officie un ancien Bayonnais dont les qualités font à coup sûr le bonheur de ses dirigeants et de ses nouveaux copains de jeu.

Les marqueurs:

5 essais de Victor HANNOUN (22°), Jean DELBECQ (32°), Louis ORTOLAN (35°), Mathias ORTIZ (45°) et Flavien DUFLOS (55°), dont 3 transformés par Mateo GARCIA (32°,35°,55°), et une pénalité de Mateo GARCIA (4°)

L’équipe:

Matis PERCHAUD – Louis ORTOLAN (cap) – Jean Baptiste RENDE

Patxi PEREZ – Imanol THICOIPE

Baptiste LEME – Xabi DUVIGNEAU - Robin DIONE

Peio MOUSQUES – Mateo GARCIA

Victor HANNOUN – Hugo FOURQUET - Jean DELBECQ – Mathias ORTIZ

Yon CAMOU

Le banc : Hugo AFONSO – Grégoire BOIDOUX – Flavien DUFLOS – Nathan VANDEVEN – Thibaut TARASCON – Johan FORT - Mathieu GOYENECHE – Pierre CASTILLON – Florian LARREGUY

Texte : Fabrice LAFOURCADE

GAUDERMEN

Aviron Bayonnais  22  -  Mont de Marsan  14

23 joueurs présents dont 4 doubles licences.

Les Bayonnais gagnent avec le Bonus Offensif. Au vue de la physionomie du match, cela paraissait inespéré. Cela s'est ressenti dès l'échauffement où beaucoup de joueurs semblaient avoir la tête ailleurs, accumulant maladresse sur maladresse. Aussi, en début de rencontre ils mirent du temps à se sortir de l'emprise d'un adversaire qui paraissait pourtant plus faible. Puis, petit à petit le jeu s'est mis en place et les a conduit vers la victoire. Mais les Ciel et Blanc n'ont pas fait le match attendu notamment par les entraîneurs qui espéraient un jeu plus construit et mieux maîtrisé. Enfin, la victoire est là avec le Bonus Offensif, ce qui est en principe la caractéristique d’une performance

L'équipe : EN COURS

ALAMERCERY

Aviron Bayonnais  10  -  Mont de Marsan  16

Notre équipe n’a pu valider un deuxième succès après le succès obtenu à Biarritz.

Les conditions de jeu difficiles pour une équipe qui souhaite jouer au prés et aussi au large n’étaient pas réunies.

La pluie est tombée sans discontinuer toute la deuxième mi-temps.

Nos adversaires montois ont présenté une équipe complète, solide, pas géniale mais pragmatique.

Le match débute par une domination territoriale montoise, la défense bleue est en place mais concèdera tout de même une pénalité  (0-3 pour les montois)

Notre équipe réagit positivement et propose du jeu avec des alternances au prés et au large intéressantes, domination de la 7éme à la 15éme minute

Les montois font la faute sous les poteaux et nous égalisons par une pénalité (3-3)

 Le match s’équilibre, chaque équipe dispose de quelques ballons d’attaque dans la zone des 25 /30 mètres adverses 

Les 2 équipes utilisent les ballons différemment, notre adversaire plus près de la source touches et mêlées (conquête équilibrée) sont plus puissants et pragmatiques

(les retours intérieurs après le 10 sont fréquents ; la puissance de leur 12 nous fragilise au centre du terrain surtout en 2éme mi-temps)

Nous avons aussi quelques tentatives intéressantes plus au large sans pouvoir conclure. (les transmissions sont plus lentes compte tenu des conditions favorisant toujours la défense)

La fin de la première période sera à l’avantage des montois qui prendront le score par une pénalité (3-6)

La seconde mi-temps est plus compliquée, la pluie ne favorise pas nos desseins, malgré tout nous tentons de bouger la défense montoise, nous parvenons à conclure sur une action quelque peu confuse sur sa fin par un essai en coin des avants (transformation réussie du bord de touche score 10-6 pour bayonne)

Aussitôt les montois reviennent dans notre camp et après 2 mêlées et 2 pénal touches ils réduisent l’écart sur pénalité (10-9)

Notre équipe obtient moins de ballons pour porter le jeu dans le camp adverse et se trouve peu à peu dominée (notons le jeu au pied efficace de notre 10 dans ces moment-là)

Les changements ont lieu et apportent quelques solutions à notre équipe qui se crispe quelque peu

Les montois sont plus agressifs ,on les sent plus aptes au fil des minutes pour prendre le score.

Notre équipe n’est pas cantonnée à défendre mais curieusement l’essai montois (63éme) viendra après 2 occasions non conclues par nos joueurs

Essai transformé 16 à 10 score final et victoire de mont de marsan

Match perdu mais devra servir à une réaction le weekend end prochain à PAU

Nous perdons parfois le fil conducteur en deuxième mi temps (fatigue ??) , avec un jeu samedi qui est devenu trop lisible autour de notre capitaine souhaitant trop souvent changer seul  le cours du match .

La solution passera par le collectif et l’implication plus soutenue de chacun.

L'équipe :

POEY  -  PELLETIER  -  LAHET

FAVIER  -  HIALLE

LAVERAN  -  ETCHEBARNE-SANCHEZ  -  PORTASSAU

BASTIEN  -  GOYENECH

GHERARDI  -  FABAS  -  SAVARIAUD  -  LE GALL

ELHORGA

Coaching : NICOLAS  -  ITHURBIDE  -  BAGIEU  -  LAVALLE  -  DOYHAMBOURE  -  CAMACHO  -  HIARASSARRY  -  ETCHECHURY

ECOLE DE RUGBY

A l'occasion du tournoi JEP DESCLAUX, notre délégation M10 M12 M14 ainsi que les éducateurs ont pu porter à Perpignan le 01/11/19, la dotation reçue de la part du Fonds de dotation de l'Aviron Bayonnais. Nous leur adressons tous nos remerciements

Retour sur le challenge JEP DESCLAUX avec les derniers comptes rendus des éducateurs et dirigeants.

M12.

En effet l’Aviron a une nouvelle fois remporté la bataille de l’avant tournoi lors de la traditionnelle soirée à Aimé Giral en mettant une belle ambiance !

Mais venons-en à nos M12 ciels & blancs et à leur tournoi.

Voici les résultats obtenus le matin du tournoi:

*Opposition face aux Barbarians de Perpignan*: Equipe A - 1 victoire par 7 à 5 et Equipe B - 1 défaite par 4 à 5.

Un bon match et une belle entrée en matière dans ce tournoi à 5

*Opposition face à Nîmes:* Equipe A - 1 défaite par 1 à 8 et Equipe B - 1 défaite par 4 à 6.

Face à des nîmois bien en place, très agressifs et performants en défense, nos ciels & blancs ont eu peine à exister et nous ont montré leurs mauvais visages: pas d’envie, pas d’agressivité (dans le bon sens du terme) et un découragement trop rapide.

*Opposition face à Millas:* Equipe A - 1 victoire par 7 à 2 et Equipe B - 1 victoire par 5 à 3

Après un rappel aux valeurs de combat nécessaires au rugby, nos Bayonnais ont su remporter brillamment leurs deux oppositions avec de l’envie, des placages réussis ainsi qu’un beau volume de jeu.

Résultats de l’après-midi:

*Opposition face à Béziers:* Equipe A - 1 victoire par 5 à 4 et Equipe B - 1 match nul 5 à 5

Bien en place, très valeureux, les ciels & blancs ont montré de belles valeurs, de très belles choses sur ces deux rencontres en ne baissant jamais les bras.

*Opposition face à La Seyne sur mer:* Equipe A - 1 victoire par 3 à 2 et Equipe B - 1 victoire par 5 à 4

Encore une fois nos bayonnais ont été à la hauteur tant dans l’engagement que dans l’application des consignes.

*Opposition face à Brive:* Equipe A - 1 défaite par 2 à 5 et Equipe B - 1 victoire par 8 à 3

Alors que l’équipe A très fatiguée a été dépassée par la densité physique des brivistes mais sans jamais lâcher, l’équipe B a su montrer les valeurs qui font de l’aviron un club hors norme. Même face à la tricherie, face à la mauvaise foi, la seule réponse fut la vérité du terrain.

En résumé de ce magnifique tournoi, nos benjamins ciels & blancs ont réussi un formidable tournoi plein d’envie, d’engagements, de très beaux mouvements. Alors que c’était le premier vrai tournoi dans cette forme de jeu, ils peuvent être fiers de leurs performances qui permettent de préparer sereinement l’avenir.

Tous les coachs sont très fiers d’eux et les remercient. Aupa Baïona !

 

M14

Feuille de match limitée à 14 joueurs, nous avons retenu ceux qui ont selon nous les meilleures aptitudes pour joueur à 7 dont 3 doubles licences.

 Résultats :

Matin :

Gagné vs Perpignan 2 : 8 à 3 essais

Perdu vs Nîmes : 4 à 7 essais

Gagné vs Millas : 15 à 12 essais

Après midi :

Gagné vs Bézier : 6 à 5 essais

Perdu vs La Seyne : 6 à 9 essais

Gagné vs Brive 2 : 9 à 6 essais

Classement final tenant compte des résultats des 3 catégories (M10, M12 et M14) : 10ème

Le jeu au contact à effectif réduit est très intéressant mais il demande de la préparation et surement une pratique sur un plus long terme. D'ailleurs, toutes les équipes compétitives au challenge Desclaux se sont préparées au jeu au contact en participant à plusieurs plateaux depuis le début de saison.

Maintenant, nous devons basculer dés la semaine prochaine sur le super challenge.

 

M10

Accueil très chaleureux et répartition des enfants dans les familles catalanes.

Nos petits pottoks de 2010, se sont échauffés mollement. le choix de William et Micka a été de répartir les forces à parts égales dans les deux équipes.

Cueillis à froid par une équipe très solide, la première équipe (A) s’est inclinée par 5 essais à 2 face à la sélection BARBARIANS CATALANE. L’équipe B, prévenue du défi a gagné 7 à 2.

S’en suivent les rencontres contre Nîmes, très costauds également, l’envie étant au rdv, victoire de la A 10 essais à 8 et de la B 12 à 5, coachs très satisfaits.

La matinée s’est conclue par les rencontres contre nos hôtes du week-end (MILLAS). 2 superbes parties de rugby au contenu super intéressant. Victoire de la A par 10 a 9. Défaite de la B sur le fil 5 essais a 4. Le travail paye, les spectateurs sont comblés.

Après l’auberge catalane qui a rassasié les estomacs des pottoks et le traditionnel moment de méditation,reprise des hostilités.

BÉZIERS, LA SEYNE et BRIVE.

Entame sur les chapeaux de roues face à Béziers, victoire sans appel des 2 équipes bayonnaises, du rugby... du vrai....

LA SEYNE, était clairement plus motivé que nous et leur niveau de jeu n’a pas trop laissé de chances aux attaques des pottoks qui se sont défendus corps et âme en défense, les deux équipes ont perdu de peu mais résultat logique.
L’affiche de la dernière finale de Pro D2 de 2019 a tenu son rang.

Les Brivistes très agressifs en défense ont vaincu les bleus et blanc par 9 essais à 6, beaucoup d’envie et de courage mais le corrézien a été intransigeant avec l’équipe À.

Les lions de la B ont vaincu les brivistes replaçant l’église au centre de Bayonne, victoire 10 à 7, quand on est agressif en défense, ça facilite l’attaque.

Tournoi très satisfaisant dans l’implication des pottoks (en sous effectifs) qui ont beaucoup donné.
La Défense a été présente, le soutien permanent, l’attaque très très intéressante car beaucoup de passes au contact, avant contact et dans la chute, aboutissant sur un nombre important d’essais sur la journée.

 

REMERCIEMENTS A l’US MILLAS

Notre association et plus particulièrement notre école de rugby tient à remercier le club de l' US Millas et son école de rugby représentée par son responsable M. Jérôme Soler, pour son extraordinaire accueil, sa gentillesse et son hospitalité à l'égard de notre délégation pour le challenge Jep Desclaux du 01 Novembre. Comme chaque année tout a été fait pour nous mettre dans les meilleures conditions possibles et petits et grands ont été sensibles aux différentes marques d'amitiés reçues.

Les liens noués entre nos deux clubs sont forts, c'est aussi cela le rugby