11 avr. 2017 - 17:23

Toma Taufa, une révélation en ciel et blanc

Toma Taufa, |une révélation en ciel et blanc
Arrivé en France il y a un peu plus de deux ans en même temps que Maile Mamao, "Toma" (diminutif de Toma'akino) Taufa a fait ses premiers pas avec les pros cette saison, d'abord en Challenge Européen, puis en TOP 14, pour un total de 12 feuilles de match.

Originaire de la petite île d'Eua dans le Royaume des Tonga, Toma Taufa a découvert le rugby français à Bayonne en cours de saison 2014-2015 avec les Espoirs ciel et blanc, avec une idée en tête : un jour évoluer au haut-niveau. "Quand je suis parti de mon île, je savais que j'aurais beaucoup à travailler pour arriver à jouer avec les professionnels. Mais j'espérais découvrir le TOP 14 et y jouer régulièrement !"

"Les contacts sont plus rudes"

Le jeune pilier (22 ans, 1,78m, 125 kg) a donc en partie atteint son objectif, lui qui a intégré le groupe pro pour la préparation dès l'intersaison. Mais il le reconnaît, le niveau d'exigence est monté d'un cran, d'autant que l'Aviron retrouvait au même moment le TOP 14. "Je suis très content d'avoir goûté au niveau TOP 14. Mais au début, c'était difficile, parce que le niveau est très élevé. C'était très différent de ce que je connaissais avec les Espoirs. Les contacts sont plus rudes, et les joueurs plus costauds !"

"à la fin du match j'étais mort"

Il est finalement lancé dans le grand bain au mois de novembre dernier face au Stade Toulousain ; alors remplaçant, il entre à la place d'Aretz Iguiniz, et réussit avec brio à tenir la mêlée bayonnaise. "Je me souviens très bien de ce premier match. Même si je n'étais que remplaçant, à la fin j'étais mort ! J'ai appelé le doc pour lui dire que je n'en pouvais plus et que c'était trop difficile pour moi", raconte Toma Taufa en souriant. S'en suivent alors plusieurs apparitions, toujours remplaçant, avant d'être choisi comme pilier droit titulaire lors du déplacement à Clermont en février dernier. "Quand j'ai appris ma titularisation, j'ai d'abord eu un peu peur ! Mais j'avais beaucoup travaillé et j'ai continué à le faire. Ça va beaucoup mieux maintenant." Avec huit matchs dont deux titularisations au compteur pour le moment, le jeune tongien est apparu comme l'une des révélations bayonnaises cette saison et compte bien ne pas s'arrêter là. Il a d'ailleurs prolongé son contrat avec l'Aviron Bayonnais en décembre dernier pour trois saisons de plus.

Voir le match center
Taufa