10 août 2016 - 15:11

Guillaume Rouet : "Nous situer par rapport au TOP 14"

Guillaume Rouet : |'Nous situer par rapport au TOP 14'
Après un premier match de préparation face aux Zebre Rugby (35-28), les Ciel et Blanc se mesureront au niveau TOP 14 ce jeudi soir (20h) en accueillant le Racing 92, Champion de France en titre. Entretien avec Guillaume Rouet, demi de mêlée — et capitaine en l'absence de Jean Monribot — avant ce test grandeur nature.

Après un mois d'entraînement et de préparation physique, les Bayonnais de Vincent Etcheto, Dewald Senekal et Simon Santa Maria ont disputé une première opposition vendredi dernier face aux Italiens des Zebre. Pour Guillaume Rouet, "ce match était important pour mettre en place ce que l'on a travaillé à l'entraînement. Et même s'il reste encore beaucoup à améliorer, c'est quand même satisfaisant concernant le plan de jeu. On commence à trouver des automatismes ; pas mal de nouveaux joueurs avaient déjà été coachés par Vincent auparavant, ça a été plus facile pour eux de s'adapter."

"Rivaliser dans la vitesse de jeu"

Avec cinq essais inscrits (Martial, Oulai, pénalité, Lespinasse (2)) les Bayonnais se sont donc imposés face aux Italiens. "C'est toujours encourageant de commencer par une victoire, même s'il faut relativiser ce résultat", tempère le demi de mêlée. "L'opposition sera toute autre ce jeudi face au Racing 92. C'est un bon challenge, qui nous permettra de vraiment nous situer par rapport au TOP 14." Le défi sera donc à la fois physique et technique, face à l'une des grosses écuries du championnat. "Il faudra essayer de rivaliser dans la vitesse de jeu et montrer qu'on sera présents cette année", résume le Bayonnais.

Guillaume Rouet le sait, les Ciel et Blanc devront être prêts dès la semaine prochaine pour réaliser la meilleure des entames possibles ; avec les réceptions consécutives de Toulon et Castres, ils n'auront pas le droit à l'erreur. "On a envie de bien faire et on sait l'importance des matchs à domicile, surtout quand on joue le maintien. Tous les matchs seront difficiles cette saison, au moins en recevant Toulon, on rentrera directement dans le vif du sujet". D'où l'importance de l'opposition de ce jeudi, un bon test pour se jauger et "ne pas commencer le championnat avec des doutes".

"Il n'y a qu'un seul capitaine, c'est Jean"

Capitaine en première période face aux Zebre en l'absence de Jean Monribot, suspendu, Guillaume Rouet a pris son rôle à cœur la semaine dernière, tout en restant humble. "Cela fait toujours plaisir d'endosser ce rôle, c'est symbolique, surtout en étant issu du club. Mais pour moi il n'y a qu'un seul captaine, c'est Jean." Le demi de mêlée préfère se focaliser sur son poste et penser à la saison à venir. Auteur d'une très belle saison l'an dernier, il vise donc de "continuer sur cette lancée et jouer le plus de matchs possible. Il y aura de la rotation, et c'est tout à fait normal car le championnat va être long, mais l'important sera de répondre présent à chaque fois que l'on fera appel à moi."

Pas encore vos places pour AB-Racing 92 ? 

J'achète mes billets

Voir le match center
Rouet