réservez vos places pour le prochain match contre Angoulême !
02 octo 2018 12:32

RESULTATS DES RENCONTRES DU WEEK-END DU 29 ET 30 SEPTEMBRE 2018

RESULTATS DES RENCONTRES DU WEEK-END DU 29 ET 30 SEPTEMBRE 2018

ESPOIRS

BAYONNE 36 - OYONNAX 7

Les points:
1 pénalité : Tedder
5 essais : Marty, Tedder, Luc, de pénalité, Martin
3 transformations : Tedder (x2), Lestrade 


Composition de l’équipe :
 
1 - DUMAIN
2 - GOYENETCHE
3 - LALANNE
4 - DUCAT
5 - PACHEBAT
6 - DARLET (cap)
7 - DUTERTRE
8 - BIDEGAIN
9 - GOUAUX
10 - TEDDER
11 - BAGET
12 - LESTRADE
13 - MARTOCQ
14 - MARTY
15 - LUC


Remplaçants :
16 - MARTIN
17 - BONIFACE
18 - CASTILLON
19 - HOURCADE
20 - ZABALZA
21 - DOLHAGARAY
22 - DUCOUT
23 - EZPELLETA


La meilleure défense, c’est l’attaque !!!
 
Pas toujours cher général Von Clausewitz, à qui l’on attribue cette citation guerrière, la preuve en est cette action de la 30eme minute où les bleus bayonnais acculés devant leur en-but par l’armada venue d’Oyonnax, ont repoussé les hommes du haut-Bugey sur une quarantaine de mètres, à grands coups d'épaules, avec des plaquages garantis sur factures, avec un investissement défensif sans failles de l’ensemble de l’équipe et les encouragements d’un public venu nombreux sous le doux soleil de ce long été indien qui semble s’éterniser.
Cette longue action ne rapportait pas un point au tableau d’affichage, mais elle a sûrement redonner un surcroît d’envie à nos bleus et mis un gros coup de moins bien aux rouges et noirs, un peu déconfits par ce retour à l’envoyeur sans aucun avis de réception, le cachet des tampons bayonnais faisait foi de l’envoi et le référé pointilleux, en validait la régularité réglementaire.
Auparavant les espoirs bayonnais avaient marqué un bel essai par l’entremise de Maxime MARTY, finissant une action, partie d’une touche gagnée, la balla arrive à Yann LESTRADE qui d’une passe, pas trop académique, transmet la gonfle à Rémy BAGET, venu à son extérieur, celui-ci s’engouffre dans l’intervalle créé, fixe le dernier défenseur et passe à MARTY qui fait valoir sa pointe de vitesse et marque en coin, essai transformé par Teddy TEDDER.
À cet essai, on rajoutera une pénalité de ce même TEDDER qui porte le score à 10-0 à la mi-temps.
On notera, quand même, nos difficultés en mêlées fermées qui nous coûta nombre de pénalités et un carton blanc pour Mathis DUMAIN, juste avant la mi-temps, ce qui n’empêcha pas toujours notre 1/2 d’ouverture du jour de s’illustrer avec une récupération de ballon sur le côté droit aux 50 mètres, suite à un coup de pied des Oyomen, de déborder tout le monde en bord de touche et de se faire reprendre, malheureusement à deux mètres de la ligne, mais ce n’était qu’un prélude de ce qui allait suivre en seconde mi-temps.
Tout d’abord un essai des visiteurs, entre les barres, suite à une pénalité jouée rapidement par leur 1/2 de mêlée vif-argent, mais ce n’était que feu de paille, Teddy TEDDER reprit sa baguette à la Barrett et toujours en débordement, sur le côté gauche cette fois, le joueur de la nation "arc-en-ciel" grilla la politesse à tout le monde après un joli "tchic-tchac", plus vite exécuté que d’être écrit sur cette simple feuille blanche.
Nous reprenons nos distances avec nos adversaires du jour 15-7 et une grosse demi-heure à jouer.
Aymeric LUC, toujours à l’affut, profita d’une passe un peu trop aléatoire des 3/4 adverses, pour intercepter un ballon, qui n’attendait plus que lui et de courir la trentaine de mètres qui le séparait de l’en-but adverse pour aplatir l’essai entre les barres, avec la transformation de TEDDER le score monte à 22-7.
Le but, maintenant, était d’aller chercher le bonus offensif le plus rapidement possible et de se mettre à l’abri d’un retour toujours éventuel, mais qui semblait utopique, vu notre domination sur le match a ce moment-là.
Un essai de pénalité nous permis rapidement de prendre le point du bonus et de porter la marque à 29-7.
Le point final de cette rencontre fut apposé au match par Ismael MARTIN qui sur une série de percussions de nos avants dans les 22 mètres d’Oyonnax, renversa son vis-à-vis d’un grand coup d’épaule et aplati le dernier essai au pied des poteaux, transformation de LESTRADE.
Résultat final 36-7.
Un joli match, une belle revanche sur le non-match de la semaine précédente, un public conquit qui découvrait à l’occasion la nouvelle buvette joyeuse, à la couleur bizarrement rouge, mais à la convivialité toute bleue et blanche, sise au stade de la Floride depuis ce week-end.
Prochain match dimanche prochain à TOULON.
Crédit texte: Pierre NAVARRON.
 
 

JUNIORS CRABOS

Amical SECTION PALOISE 12 / AVIRON BAYONNAIS 12  le 29 Septembre à PAU

SAVOIR SCORER…

Le planchot affiche 12-12 quand les deux équipes quittent le pré, lorgnant désormais vers le championnat qui reprend ses droits le weekend prochain. Cet ultime match amical joué en terre béarnaise aura permis une revue d’effectif, Mathias ARNOULD, Rémy CASTAGNET et Yon CAMOU revêtant le maillot ciel et blanc pour la première fois.

Les dix premières minutes auront été à l’avantage des visiteurs, FORT et GARCIA notamment perturbant les locaux. Mais plusieurs placements inappropriés ne permirent pas de scorer. Les Palois furent plus réalistes, marquant en force au pied des poteaux sur leur première véritable incursion dans le camp bayonnais. Les basques réagirent dans la foulée avec deux nouvelles initiatives, hélas encore infructueuses, au grand dam des coachs fulminant de ne pas voir leur plan de jeu appliqué. Il fallut attendre la 29° et un ballon palois tombé sur la ligne médiane pour voir FOURQUET s’échapper et aller pointer en bonne position. Les Palois reprirent très vite le score, avec un nouvel essai à la 32°. Un dernier mouvement avant la pause aurait mérité meilleur sort : FOURQUET perce, LACHAISE est au relais, puis HAURET tapant au pied pour son ailier qui ne pourra se saisir du ballon.

Aux citrons, Thomas et François réclament davantage d’agressivité, une rapidité d’exécution accrue et des soutiens plus présents. A la 42°, BUTTERLIN sert LACHAISE qui transmet à CAMOU, perçant sur 30m le long de la touche mais ne trouvant personne à proximité à l’approche de la ligne d’en-but. Vite après, tandis que les Bayonnais sont dans les 22m adverses, TARASCON allonge la passe et créé un décalage profitable à FORT qui dépose l’ogive au pied du drapeau de touche. Egalité parfaite, 12 partout. Le score en restera là, malgré trois grosses nouvelles occasions basques… Il faut savoir saisir les oPAUrtunités* quand elles se présentent, pour éviter de fâcheuses déconvenues. Ce match aura été riche en enseignements, il reste bien des détails à peaufiner, mais il faut savoir PAUsitiver*, car les joueurs ont également démontré de belles choses… Place donc à une semaine studieuse avant de débuter samedi prochain le championnat, à domicile, face à La Rochelle.

Avant la rencontre, une minute de silence à la mémoire d’un jeune joueur palois décédé dans la semaine aura rappelé à tous combien parfois la vie peut être injuste. Alors messieurs les joueurs, savourez-là, croquez les bons moments à pleines dents, vivez pleinement votre saison, amusez-vous tous ensemble autour de ce ballon ovale que vous avez choisi pour jouet. Et que votre année sportive soit belle… *que les joueurs qui voudraient utiliser ces mots/verbes dans leurs devoirs de français cette semaine pensent à vérifier en amont leur juste orthographe

Déclarations:

Thomas OYARZUN : « Il y a eu trop d’approximations sur les sorties de camp et dans les zones de marque, il faudra plus d’application sur le respect des consignes et davantage d’engagement sur le jeu au sol pour s’en sortir face à la Rochelle. »

François NAVARRON : « Il y a eu du bon et du moins bon nous donnant une indication sur les axes de travail de la semaine à venir. Il faut qu’on sache marquer sur nos temps forts. Des sorties de camp hasardeuses nous mettent sous pression, c’est dommage. On est là pour apprendre, mais faisons vite car La Rochelle ce n’est pas vilain et ça arrive samedi. »

L’évolution du score :

2 essais de FOURQUET (29°) et FORT (45°), une transformation de GARCIA (29°)

Le Groupe

En Première ligne: Matis PERCHAUD – Thomas PALAU – Téo BORDENAVE – Louis ORTOLAN – Vincent DOLIER – Iker ADURIZ – Rémy CASTAGNET

En Deuxième ligne: Mathis CLEOMENE – Mathias ARNOULD – Xabi DUVIGNEAU En Troisième ligne: Jean-Baptiste LACHAISE – Baptiste LEME – Robin DIONE – Richard CASTETS – Aïtor HOURCADE

A la charnière: Thibaut TARASCON – Lucas SUDRE – Hugo FOURQUET Aux ailes: Johan FORT – Gary SIMONNEAU – Enzo BUTTERLIN

Au centre: Thomas HAURET – Lukas DOYHENARD - Jean DELBECQ

A l’arrière: Yon CAMOU – Matéo GARCIA

Crédit texte: Fabrice LAFOURCADE.

CADETS ALAMERCERY

Amical à BAYONNE

Cadets AVIRON BAYONNAIS 15 – SECTION PALOISE 14

Bon match riche d’enseignements, face à de solides palois qui vont prendre le score par deux essais transformés. Les visiteurs virent à la mi-temps avec cette belle avance, mais les bayonnais vont relever la tête pour dominer à leur tour en seconde période, marquer trois essais et ainsi vaincre en toute fin de match.

 

CADETS GAUDERMEN

Amical à BAYONNE

Cadets AVIRON BAYONNAIS 31 – SECTION PALOISE 21

Les béarnais sont vaillants, mais les basques produisent une première mi-temps de qualité en inscrivant quatre essais. Onze changements et le temps de retrouver la cohésion, les palois réduisent la marque – score final six essais à trois. Beaucoup ont de réelles dispositions, mais le révélateur sera à TARBES dans quinze jours pour le début du championnat.

 

ECOLE DE RUGBY

Les inscriptions se poursuivent encore, les entraînements ont repris et sont toujours ouverts pour faire un essai qui nous l'espérons sera transformé ! ;-).

 

Crédit photo: Pablo ORDAS.