réservez vos places pour le prochain match contre Mont-de-Marsan !
01 mai 2018 02:00

RÉSULTATS DES RENCONTRES DES 28 ET 29 AVRIL 2018

RÉSULTATS DES RENCONTRES DES 28 ET 29 AVRIL 2018

Crédit Photo : Peio BERHO.

 

ESPOIRS

U S A Perpignan   23  -  Aviron Bayonnais   10

Sur des sables mouvants.

Et en dessous du dessous il n'y a plus rien !

L'objectif de ces deux derniers matchs était clair. 5 points+1points pour une « qualif ».

Toujours conscients des forces en présence avec l’effectif disponible Franck et Thomas adaptaient le discours qui colle à la situation.

Et force est de constater que à ce niveau d'élite espoirs une bonne partie des équipes peu tirer son épingle du jeu...

 À ce jeu, prendre cinq points, prendre un point demande autant d'investissement d'application que d'assurer une dernière passe un tir au but...un lancer en touche.

On ne pourra pas reprocher à nos garçons le manque d'investissement, l’état d'esprit ou tout autre attitude néfaste au résultat.

Pour preuve l'entame de match où l'on voit dès les premiers instants nos jeunes bleus et blancs investir le camp Catalan. L’envie de trop bien faire, de trop vite faire amènent le petit en-avant sur la ligne de but, le pas de trop ou une conservation de balle jugée pénalisable...des poteaux taille « Small » qui perturbent notre buteur...

À l'inverse les sangs et or capitalisent fort à investissement mini...

En deux entrées dans le camp Bayonnais, ils bénéficient de deux pénalités converties par leur excellent buteur.

Arrêtons-nous quelques instants sur ces faits. Pour la préparation de ce match nos deux coachs se voient privés tour à tour de:Yon Zabala (opéré en urgence d'une appendicite),Ugo Boniface victime d'une entorse du genou et Mathis Dumain apte mais n'arrivant à se défaire d'un mal de dos récalcitrant..

Appel sera donc fait à Evrard, toujours en formation au poste et Goyeneche « tabouret de service » prêt à meubler l'édifice.

Franck sait que la mêlée sera en souffrance, mais à quel point...c'est pour cela que, déçu de la performance du jour il préférera visionner les images pour apporter les réglages adéquats.

Lourdement pénalisés par le « censeur » du jour sanctionnant systématiquement du côté ou il était placé ...nous laisserons l'art de la mêlée à ceux qui le maîtrisent sans aller plus loin dans la critique...reconnaissons simplement que pour nous c'était au départ une course à handicap.

Ajoutons malgré tout que les entrants Bayonnais au joug auront tenu tête aux entrants adverses.

Ainsi se déroulera la partie. Pensant toujours être en capacité d'inverser la tendance les jeunes entreprendront et, malgré le soutien de Franck et Thomas, sans cesse l'affaire leur glissera des mains et sans cesse ils perdront leurs appuis au moment de stabiliser la situation.

Les Catalans auront aussi parfaitement su analyser nos performances précédentes pour savoir nous contrer et jouer le jeu dans une partie sans enjeu pour eux.

Une passe pas maîtrisée, un ballon qui vous échappent, se transforment en deux essais pour l'adversaire et la messe est dite.23 à 3 et la trotteuse avance.

À l'image de cet essai inscrit à la dernière minute de jeu redisons le ce n'est pas l'investissement de l'ensemble qui pourra être remis en cause, nous parlerons plutôt de précisions nécessaires à chaque instant. Tout cela n'est qu'affaire de réglages.

Ce sport en permanence vous déstabiliserait entre certitudes et convictions...et en permanence vous rappelle à l'ordre au moindre écart défaillant...

Qui a dit « la fameuse incertitude... » ??? et oui ce n'est que rarement une plage de sable doré...

 

En tous les cas ce n'est pas notre petit groupe de suiveurs qui manque de conviction, en venant nouer le drapeau Basque sur la main courante des tribunes...Merci à eux !

 

Fiche :

USAP   23  -  AB 10   (mi-temps 6-0)

Pour 1 essais de Barada ,1 T 1 P de Muscarditz

Contre 2 essais,  2 T et 3 P

 L'équipe :

1 Dumain   2 Ménage(cap)   3 Oulaï

4 Loiret   5 Bergounioux

6 darlet   7 Aletti   8 Polutele

9 Chateauraynaud   10 Tarozzi

11 Duhau-Mourguy   12 Muscarditz   13 Lestrade   14 Martocq

15 Luc

16 Batbedat, 17 Goyeneche,  18 Ducat,  19 Hourcade,  20 Hardy,  21 Gouaux,   22 Barada,   23 Alvarez

 

PS: malgré ce point non obtenu l’équipe termine à la deuxième place et rencontrera en demi-finale, dimanche prochain,  la Section Paloise à ST SEVER, coup d'envoi à 15h00.

Repoussons ainsi agréablement le moment de faire le bilan et de se projeter sur l'avenir mais sachons d’ores et déjà que se projeter c'est investir.............(encore et toujours de l'investissement)

Texte : A.OSPITAL

 CRABOS

La Rochelle  17  -   Aviron Bayonnais  15

Ayant eu connaissance de la victoire la veille de l’U Bordeaux – Bègles, les Bayonnais se savaient qualifiés. Aussi, ils ont entamé cette rencontre avec une concentration moindre. Sur le coup d’envoi, ils se mettent à la faute et encaissent une pénalité. Ils subissent. Les Rochelais conservent bien le ballon, ils dominent et marquent un essai transformé. Les  Ciel et Blanc réagissent, enfoncent l’adversaire, 3 pick and go et marquent en coin. Mais commettent trop de maladresse, d’en avant, ratant un essai tout fait alors qu’ils étaient dans l’embut adverse.

Mi-temps : La Rochelle   10  -  Aviron Bayonnais  8

La deuxième mi-temps est plus équilibrée. Sur une attaque, après plusieurs renversements de jeu, les Basques vont à l’essai. Mais les Maritimes restent à l’affût et profitent des fautes de ces derniers pour les mettre en difficulté et marquer. Une dernière action amène les Ciel et Blanc au pied des poteaux Rochelais. Ils obtiennent la pénalité de la gagne. Mais suite à une faute bête d’un de leur joueur, l’arbitre retourne le pénalité. La Rochelle dégage son camp et  remporte la victoire.

Les Ciel et Blanc rencontreront Castres Olympique.

L’équipe :

SOLANO,  MARTIN,  LALANNE

SELLAN,  HOURCADE

CASTETS LACHAISE OLHARRAN

ZABALZA,  DOLHAGARAY

LAYAN,  COSTOSSEQUE,  VILLACAMPA,  DOYHENARD

TIBERGHIEN

Coaching : BIDART,  CASTILLON,  AGUERRE,  LECLERC TARIAN,  HAURET,  BIREMON,  NOBIRON

ALAMERCERY

La Rochelle  12  -   Aviron Bayonnais   26

Match du Samedi 28 Avril 2018, à La Rochelle

Ils n’avaient pas compris que se qualifier serait impossible, alors ils l’ont  fait !!

Victoire à La Rochelle 26-12

Ces jeunes-là ne sont pas parfaits, mais l’Aviron peut s’enorgueillir d’avoir de tels gamins. Ils peuvent se regarder dans le miroir. Déjà pour constater les stigmates d’une rencontre jouée dans une ambiance délétère, au cours de laquelle le terrain s’est mué en ring dès lors que le score fut creusé et que l’adversaire voyait alors la victoire lui échapper… Ils pourront aussi se regarder dans la glace car depuis décembre et le retrait de 7 points au classement pour une erreur administrative qui ne leur incombait pas, ils sont restés désireux de prouver sur le terrain, plus que jamais, combien ils méritaient de goûter aux phases finales. Dans deux semaines, ils joueront un quart de finale, et le moins que l’on puisse écrire, c’est que c’est mérité.

Coté match, à la 15° minute, les Bayonnais menaient 17-0 avec au planchot deux essais inscrits par Jean DELBECQ, bien servi par Baptiste LEME après une percée de Matéo GARCIA relayée par Lucas SUDRE, puis par Matis PERCHAUD courant aux trousses de Xabi DUVIGNEAU. Sur les trois derniers matchs, le pilier ciel et blanc aura appris à plonger, il sera prêt cet été pour aller à la piscine. GARCIA a enquillé 4 buts, en sus des deux transformations, face aux perches, mais lointaines. En fin de première période, l’Aviron s’est montré plus fébrile, encaissant un essai. 

Après les agrumes, pas grand-chose à dire. Pour jouer, il faut être deux. Et apparemment les Maritimes, qui pourtant connaissent bien les règles de ce jeu, eux, ont préféré tomber dans l’animosité… Notons la placidité de notre banc…

L’équipe rentre donc soulagée, mais amoindrie, carton rouge oblige… Une telle histoire entre deux clubs, longue de six mois, pouvait-elle se conclure différemment ? Les valeurs du rugby, encore, sûrement…

Les Bayonnais finissent 3ème au classement et devraient rencontrer le S U Agen en quart de finale.

Texte : Fabrice LAFOURCADE

Les réalisateurs :

2 essais de DELBECQ (13°) et PERCHAUD (15°), transformés par GARCIA, 4 pénalités de GARCIA (3°, 33°, 63° et 70°)

L’équipe au coup d’envoi :

PERCHAUD – HONTARREDE – HENRY

DUVIGNEAU – PEREZ

LEME - HENRY – DIONE (cap)

SUDRE - GARCIA

LASSALLE - MOREAU – BARCOS – FORT

DELBECQ

Les remplaçants 

ORTOLAN – BECHENNEC – ANETAS - IRIART – TARASCON - BUTTERLI

GAUDERMEN

La Rochelle  35  -   Aviron Bayonnais   22

Les Bayonnais se sont présentés à La Rochelle avec un effectif amoindri. Plusieurs joueurs absents (voyage scolaire de fin d’année), quelques blessés ont diminué le potentiel de ce groupe qui s’est présenté chez cet adversaire à 19 joueurs seulement. Avec une équipe remaniée, certains joueurs ne jouant pas à leur poste habituel, les Bayonnais ont vaillamment lutté contre une robuste équipe Rochelaise en démontrant qu’ils possédaient de grandes qualités.

L'équipe :

BYWALSKI Hugo,  OTEGUI Andoni,  CASTILLON  Pierre

MARTIN Matéo,  BIEND  Malo

AFONSO Hugo, ARRUABARENA Ruben,  ORTIZ Mathias

SOUVIRAA Anton,  ZABALA Alexis

LALANNE Thibault,  RABERGEAU,  LARREGUY Ronan,  FERNANDES Enzo

GOYENECHE Mathieu

Coaching : SOUCAILLE Louis,  BRONCARET,  DUBOISBEstéban,  BARETS Oihan

Entraîneur : Laurent ALETTI,  Didier DUPLE,  Damien VOISIN

Dirigeant : Rémy DAMESTOY,  Jean Claude DARRORT,  Christian DUBROCQ

Soigneur : Nicolas LANDAGARAY

 ECOLE DE RUGBY

Entraînement sauf pour les M 13 qui participaient à une rencontre triangulaire où ils ont pu se mesurer à  Mouguerre et à Ustaritz.