réservez vos places pour le prochain match contre Connacht !
26 juin 2014 11:07

Pierre Lassus : « établir des priorités de travail »

Pierre Lassus : « établir des priorités de travail »
Pour leur deuxième semaine de reprise, les joueurs de l'Aviron Bayonnais ont passé trois jours de tests physiques, afin de pouvoir cibler au mieux leur préparation avant la reprise du Top 14. Pierre Lassus, l'un des deux préparateurs physiques, fait le point sur les premiers résultats.

La fin des tests confirme bien l'intuition du début de semaine des deux préparateurs physiques Jean-Luc Albert et Pierre Lassus. « Il y a vraiment de tout, certains joueurs ont travaillé pendant l'intersaison et arrivent en forme, ou en tout cas pas loin de leur pic de forme. D'autres se sont vraiment reposés, ce qui est normal en temps de vacances. Il va falloir maintenant qu'ils retrouvent un état de forme correct, pour pouvoir être au niveau », constate Pierre Lassus. Pas de bons ou de mauvais élèves donc, il s'agissait plutôt d'évaluer les capacités de chacun afin d'adapter individuellement la préparation d'intersaison. « L'idée de ces tests, c'est vraiment de faire une photographie du joueur, de voir ses points forts, ses points faibles. On va chercher à travailler sur les points faibles pour qu'il s'améliore, mais aussi à optimiser ses points forts. »


Jean-Luc Albert et Pierre Lassus, les deux préparateurs physiques

Tandis que certains travailleront l'explosivité, d'autres amélioreront leur endurance, ou se concentreront sur la musculation. « Certains ont besoin de mettre une carapace, donc pour eux ce sera essentiellement de la musculation, afin de se préparer aux contacts et aux chocs du Top 14 », détaille le préparateur physique. En résumé, « on établit des priorités de travail pour chacun ». 

« Monter en puissance »

Pour les joueurs faisant déjà partie de l'effectif la saison dernière, les résultats des anciens tests servent de comparaison. Quant aux plus jeunes, issus du centre de formation, Pierre Lassus les connaît bien, puisqu'il était déjà leur préparateur physique les années précédentes. « Ca me donne des repères. Et d'après ce que j'ai vu ces trois jours, ils ne sont pas loin de ce qu'ils ont fait auparavant, c'est très correct ». 
La préparation individualisée de ces prochaines semaines devrait donc durer jusqu'au premier match amical. « Ca serait bien qu'au premier match amical on soit déjà dans un état de forme plus que correct, puisque l'on ne sera plus très loin du début du Top 14… L'idée c'est de monter en puissance et que chaque joueur soit prêt pour le premier match du championnat, c'est ça le véritable objectif. » Encore quatre ou cinq semaines de travail purement physique donc, avant d'aborder des questions « plus techniques et rugbystiques ». Une période de préparation relativement étendue, qui permet également aux joueurs blessés de retrouver progressivement leurs capacités. « On y va très lentement, pour limiter le risque de récidive. On n'est pas encore confronté au rythme du championnat. Là, on peut prendre notre temps et ne courir aucun risque ». 
31 juil 20H00
a domicile
Stade
Jean Dauger
voir le compte rendu du match