réservez vos places pour le prochain match contre Clermont !
24 août 2014 11:28

Pierre Gayraud : « tout ce que l’on tentait réussissait »

Pierre Gayraud : |« tout ce que l’on tentait réussissait »
A 22 ans, Pierre Gayraud a effectué ce samedi soir sa première à Jean-Dauger, lors de la victoire bonifiée de l’Aviron Bayonnais face à Oyonnax (38-12). Titulaire au poste de troisième ligne aux côtés de Dwayne Haare et Charles Ollivon, il revient sur ce match qu’il n’est pas prêt d’oublier.

Lui qui disait avoir l’habitude de vivre les matchs à Jean-Dauger depuis les tribunes a désormais pu goûter « d’en-bas » à l’ambiance du stade. Et pour cet originaire de Sète, les émotions ont été toutes autres. « C’est émouvant. Impressionnant, aussi, parce que nous avons particulièrement eu un très gros public ce samedi soir. C’est assez surprenant, je m’attendais à vivre cela, mais ça fait quand même quelque chose de s’y retrouver pour la première fois. » Quant à trouver sa place sur le terrain, il semblerait que Pierre Gayraud ait été bien entouré. « J’ai été bien intégré. Charles (Ollivon) et Dwayne (Haare) m’ont aidé sur le terrain, et m’ont beaucoup parlé. Ca a vraiment été important, même si je manque encore de repères. Je dois continuer à travailler pour espérer en obtenir encore plus ».

« L’équipe a été touchée dans son orgueil »

Travailler, c’est ce que les Ciel et blanc ont fait sans relâche cette semaine, pour tenter de rattraper la déconvenue de la semaine dernière face à Toulon. « L’équipe a été touchée dans son orgueil la semaine dernière, donc tout le monde avait à cœur de répondre et de changer les choses. Ce samedi soir, nous avons montré de bonnes choses, maintenant il faudra continuer sur cette lancée. » Et effectivement, des bonnes choses, il y en a eu, particulièrement en première mi-temps, où les Bayonnais ont enchaîné les temps forts et complètement dominé leurs adversaires Oyonnaxiens. Un rythme très soutenu, comme le souligne Pierre Gayraud. « Un match comme cela, ça fatigue ! C’est sûr que c’était incroyable, tout ce que l’on tentait réussissait. On a bien bossé cette semaine et ça s’est vu, surtout en première mi-temps. »

« Tout le monde s’est senti concerné »

Une première mi-temps qui a vu une belle réaction d’orgueil de l’Aviron dans le secteur de la mêlée. « Je pense que le travail que nous avons fait cette semaine a été primordial et on l’a vu sur le terrain. Tout le monde s’est senti concerné et les huit ont bien fait leur job. Je ne pense que ce soit une question d’adversaire, ce samedi c’est la mêlée de Bayonne qui a fait la différence et non celle d’Oyonnax qui a été faible. »

« Ne pas s'arrêter sur cette victoire »

Même si la seconde mi-temps a perdu en intensité et que les joueurs de l’Aviron Bayonnais avaient moins la main sur le ballon, ils ont tout de même réussi à conserver leur avance au score. « On a réussi à passer ce qu’on voulait donc c’est l’essentiel. Maintenant, il ne faut pas s’arrêter sur cette victoire et continuer à bosser, parce que certaines choses nous ont manqué en seconde mi-temps »

Les Ciel et blanc n’auront pas beaucoup de temps pour célébrer cette première victoire. Ils seront la semaine prochaine en déplacement à Castres (samedi 30 août, 18h30), puis le samedi suivant au Stade français.

Voir le match center
Gayraud
31 juil 20H00
a domicile
Stade
Jean Dauger
voir le compte rendu du match