20/02/2014 - Ch. Lanta: "La prise d'initiative sera essentielle"
Christian, encore un match sous haute pression ce dimanche à Jean-Dauger. Est-ce que vous le préparez d'une manière particulière?
Nous avons affronté dans les mêmes conditions Toulouse, Clermont-Ferrand ou Brive, nous sommes dans la continuité de ce qu'il faut faire depuis plusieurs semaines à savoir réaliser un sans-faute à domicile. Peu importe l'adversaire, on a un impératif de victoire qu'il s'agisse de Toulon ou de n'importe quelle autre équipe. Ce qui est important c'est être bien sur nos bases, avoir la maîtrise nécessaire et, chose qui est un peu difficile ces derniers temps, marquer sur nos temps forts. Devant Toulon, il n'y aura pas 10000 occasions d'essais. Il faudra enquiller des points au moment où l'opportunité se présentera à nous.

"Devant Toulon, il n'y aura pas 10000 occasions d'essais.
Il faudra enquiller quand l'opportunité se présentera"

Au fur et à mesure que la saison avance et que le classement se resserre, la pression se fait-elle davantage ressentir?
Il ne faut pas se laisser absorber par la pression ambiante: on doit s'isoler, vivre dans notre bulle. Depuis longtemps maintenant, on vit des matches sous haute pression. Dans l'approche du match, on essaye de se replier sur nous-mêmes et de nous protéger. Les garçons savent ce qu'ils ont à faire, ils l'ont déjà fait. Ils ne doivent plus évoluer avec la peur de perdre, on sait que c'est par la maîtrise du match qu'on gagnera. Il faudra prendre les initiatives, jouer de manière collective et ne pas rechigner dans le combat. La prise d'initiative sera essentielle: avoir nos ballons, jouer, ne pas se poser de questions. C'est encore la meilleure recette pour décrocher un bon résultat.

Accueillir le champion d'Europe en titre, finaliste du dernier Top 14, rajoute-t-il un surplus de pression?
Très franchement je ne me préoccupe pas de Toulon. Ils sont champions d'Europe, leurs joueurs ont un immense talent... Alors quoi? On plie les gaules et on rentre à la maison? Même si les Toulonnais jouent de mieux en mieux, je les sens loin de leur meilleur niveau. Intrinsèquement, ils sont meilleurs que nous. Un match est une opportunité, c'est le sport. A la fin du match, même si on le gagne, Toulon restera meilleur que nous. Ma seule préoccupation c'est de battre Toulon le jour J, en l'occurrence dimanche soir. 

Le match: Bayonne-Toulon, dimanche à 17 heures au stade Jean-Dauger. Arbitre: Pascal Gaüzère (Côte Basque-Landes). Match aller: 18-12 pour Toulon. Billets disponibles en cliquant ici.