10/02/2014 - Ch. Lanta: "Notre conquête a été bonne, aussi bien la touche que la mêlée" Christian, comment avez-vous vécu cette dernière recontre samedi dernier contre Brive?
Ce dernier match m'a beaucoup plus angoisé que les deux précédents contre Toulouse et Clermont.
On savait qu'avec ces conditions climatiques, on allait rencontrer une équipe de Brive avec ses qualités de défense, d'anticipation, sa capacité à se mettre à la limite du hors jeu, à ralentir les sorties de balle… Ils y sont en effet quelques fois parvenus.
Cela a été un match très difficile. Ce qui nous a tout de même  rendu service, c'est que nous savions qu'ils avaient une bonne touche, du coup nous avons vraiment travaillé ce point toute la semaine et avons eu les armes pour les contrer.
Notre conquête a été bonne, aussi bien la touche que la mêlée. Je crois que tous les ingrédients nécessaires étaient réunis pour gagner dans ce contexte de vent, de pluie et de terrain lourd. Je regrette par contre que nous ayons très peu utilisé l'occupation au pied notamment celui de Scott Spedding. Cela nous a compliqué la tache, alors que les conditions étaient déjà difficiles. Nous n'avons pas assez renvoyé Brive chez eux. Ce qui nous a posé peut-être le plus de problème, ce sont ces choix presque offensifs et le fait de ne pas avoir assez alterné entre l'occupation et le jeu.

Quel a été votre message aux joueurs à la mi-temps?
A la mi-temps, beaucoup d'énergie dépensée, un score de 3-3, je reste positif avec les joueurs. Nous avons eu une très belle période de Joe Rokoçoko, un jeu au pied intéressant de Marvin O'Connor. Nous avons été très bien dans l'engagement physique, et leur avons fait lâcher les ballons. Je leur ai dit qu'il ne fallait surtout pas s'affoler, qu'il fallait maitriser les fautes et rester très patient dans ce match. C'est celui qui reste serein, qui maitrise son jeu et fait peu de faute qui a le plus de chance de gagner.

Comment abordez-vous la suite du championnat?
On sait qu'on n'a pas le droit à l'erreur à domicile, à nous de continuer la série. Je crois par contre qu'il ne faut pas regarder les autres résultats, à nous de nous en sortir par nous même, car je reste persuadé que ça ne peut être que mieux et de mieux en mieux. Aujourd'hui les joueurs ont confiance en leur jeu et en eux, ils n'ont pas peur de jouer et je suis persuadé que ça finira par payer.