25/11/2013 - La gazette: Ollivon, une première réussie L'info: Dominés dans la possession comme dans l'occupation, les joueurs bayonnais sont néanmoins parvenus à s'extirper du piège habilement tendu par les Grenoblois qui n'a pas déroger à son statut de meilleure équipe du Top 14 cette saison à l'extérieur. Après le Racing-Metro et Biarritz, l'Aviron a bien failli être la nouvelle proie des protégés de Fabrice Landreau. Grâce à des avants retrouvés en deuxième période et à la réussite au pied des buteurs Martin Bustos-Moyano et Stephen Brett, les Bayonnais signent un cinquième succès cette saison. Avant de boucler la phase aller du Top 14 samedi soir à Castres, les Ciel et Blanc disposent de 4 points de plus que la saison dernière à la même période. 

Les statistiques: Pour une première, le troisième ligne centre Charles Ollivon (20 ans), originaire de Saint-Pée sur Nivelle et formé au club, s'en sort avec une mention très bien. Avec 10 plaquages réussis pour 11 tentés, il est, au même titre que le deuxième ligne Dewald Senekal, le meilleur élève bayonnais dans ce secteur de jeu. La réussite des buteurs (8/9) s'est révélée être la clé du succès bayonnais.


Bayonne-Grenoble: le résumé de la rencontre par AvironBayonnais

La phrase: "C'est un championnat que même les plus anciens comme moi n'ont jamais vu: tout se resserre, rien n'est fait ni pour les uns ni pour les autres. Lorsqu'on bascule avec 10 points d'avance à 20 minutes de la fin du match, il ne fallait pas surtout pas s'emballer comme on l'a fait. Il suffisait de revenir chez eux et être efficaces. Il y avait une autre gestion à faire. Je me fous royalement de ce que pensent les autres, ce n'est pas mon domaine. Je comprends la frustration de Fabrice (Landreau), ils ont le match nul en mains et ne vont pas le chercher. Si on reprend tout le match, les erreurs s'équilibrent, Grenoble ne peut pas se plaindre: il n'y a pas un carton jaune sur la percée de Scott Spedding? Il faut tout revoir! Sérieusement, vous pensez que Laurent Labit et Laurent Travers se sont posés des questions sur ma frustration après leur succès ici avec le Racing? Même si on est copains, ils n'en avaient rien à branler, ils avaient gagné!" (Christian Lanta, manager sportif de l'Aviron Bayonnais)

L'infirmerie: Aucun blessé à signaler à l'issue de la rencontre, les deux entraîneurs vont cette semaine encore pouvoir tabler sur un effectif quasiment au complet. Les deux Fidjiens Gabiriele Lovobalavu et Saïmoni Vaka, victimes d'entorses au genou en début de saison, reprennent petit à petit l'entraînement avec contact. 

Le prochain match: Samedi à 18h30, l'Aviron Bayonnais se déplace sur le terrain du champion de France en titre, le Castres Olympique. Même privés de leurs meilleurs joueurs (les internationaux Brice Dulin et Rémi Talès, le demi de mêlée Rory Kockott), les Castrais ont réussi l'exploit ce week-end de s'imposer à Montpellier (16-20). Avec 6 succès, un match nul et 5 défaites, ils se replacent à la 5e place du Top 14. C'est donc fort d'un imposant capital confiance qu'ils s'apprêtent à accueillir des joueurs Bayonnais toujours à la recherche d'un succès à l'extérieur cette saison.