23/11/2013 - L'Aviron se fait peur mais s'impose
L'Aviron Bayonnais s'est imposé 24-21 devant Grenoble ce samedi après-midi au stade Jean-Dauger à l'occasion de la douzième journée du Top 14.

Ce fut dur pour l'Aviron, totalement transparent en première mi-temps, qui a encaissé deux essais à cause de Geoffroy Messina (12e) puis Anthony Hegarty (72e). La botte de Martin Bustos-Moyano, secondé par l'ouvreur Stephen Brett, a permis de concrétiser le réveil des joueurs bayonnais en deuxième mi-temps, bien mieux armés dans le jeu d'avants et très solidaires en défense.

Au classement, l'Aviron, douzième, se donne un peu d'air avec quatre points d'avance sur Oyonnax. De son côté, Grenoble, malgré son point de bonus défensif, perd une place. 

Julien Puricelli: "On aurait pu s'épargner cette fin de match à suspense"

Julien Puricelli (troisième ligne de l'Aviron Bayonnais): "Je retiens les 4 points, notre première mi-temps est assez moyenne, la conquête en mêlées est tr-s perturbée c'est ce qui nous fait mal. Ensuite on a moins de mêlées, c'est la qualité de nos ballons portés qui nous remet dans l'axe. Ces difficultés en conquête nous bloquent. On maîtrise mal la première touche, vu la qualité de nos soutiens en deuxième mi-temps on peut regretter ces erreurs qui nous perturbent beaucoup dès l'entame du match. Mine de rien la première mi-temps est très difficile mais on ne sort pas du match, on vire à moins 2 à la pause. On aurait pu s'épargner cette fin de match à suspense".