12/11/2013 - Les Espoirs de l'Aviron sur de bons rails
Au terme des cinq premières journées, les Espoirs de l'Aviron Bayonnais comptent déjà trois succès dont le dernier en date ce week-end sur la pelouse du Stade Toulousain (9-16). Samedi après-midi, ils accueillent le leader de la Poule Elite, l'USA Perpignan, au stade Christian-Bélascain (samedi à 16h)

Demi-finalistes du dernier championnat de France après avoir bouclé la phase préliminaire à la première place avec 7 points d'avance sur le deuxième, les Espoirs de l'Aviron Bayonnais, entraînés cette saison par Nicolas Morlaes et Franck Lachaise, ont entamé le nouvel exercice sur de belles bases avec deux succès à domicile (Pau et Montpellier) pour deux défaites à l'extérieur (Brive et Agen). Un troisième succès est venu couronner les efforts de groupe nouveau ce week-end à Toulouse. "C'est une belle récompense, souligne Nicolas Morlaes, le groupe est en totale reconstruction, nous partons sur un nouveau cycle avec des joueurs plus jeunes et donc moins aguerris, moins expérimentés". Autour de quelques cadres régulièrement appelés au sein de l'effectif professionnel (Anthony Etrillard, Pierre Gayraud, Charles Ollivon, Christophe Loustalot, Matthieu Ugalde, etc...) l'équipe bayonnaise est majoritairement composée de joueurs qui évoluaient parmi les juniors Crabos la saison dernière. "On est donc reparti de zéro, il y a eu une phase d'apprentissage, qu'il s'agisse des systèmes offensifs ou défensifs, tout a été repris à la base". Triste ironie du sort, la préparation d'intersaison a vu l'ouvreur Clément Otazo et le centre Gilen Larrart, deux joueurs majeurs de l'équipe, sérieusement se blesser au genou (entorses). "Ce sont deux joueurs de très haut-niveau qui nous manquent derrière" souligne Nicolas Morlaes.

"On est reparti de zéro avec pour les joueurs une phase d'apprentissage"

La partie apprentissage consommée, les Espoirs font preuve d'un "excellent état d'esprit: on l'a vu sur la fin du match face à Montpellier (succès 18-14), pendant 5 minutes nous avons défendu la ligne sans rien lâcher. Quelque chose est en train de se construire..." Dès ce samedi il s'agira de confirmer ces bonnes dispositions avec la réception du leader de la poule Elite, l'USA Perpignan, sur le terrain synthétique du stade Christian-Bélascain (16 heures): "ce championnat est très équilibré, les scores sont toujours très serrés. Notre objectif est de finir la saison parmi les quatre premiers. On passe un vrai test samedi face à Perpignan qui dispose de plusieurs éléments retenus dans les différentes équipes de France de jeunes. Pour les joueurs, c'est un bon match à jouer".

Photo: Alain Erratxou