24/10/2013 - Christian Lanta: "80 minutes énormes"
Christian, dans quel état d'esprit êtes-vous à la veille d'accueillir Montpellier ce vendredi soir?
On est conscient qu'on joue gros vendredi. Nous avons tous joué des matches pour ne pas descendre, nous savons ce qu'il nous reste à faire. Peut-être que les moins expérimentés sont, dans ce cas précis, les entraîneurs. 

Sentez-vous votre groupe de joueurs davantage mobilisé à la veille de cette échéance?
On a confiance en ce groupe au-delà des hauts et des bas que nous pouvons manifester sur les terrains. Je n'ai jamais dérogé à ce discours. Je suis convaincu que les derniers événements le rendront encore plus fort. Au-delà des entraînements il y a des attitudes, des comportements. Sentir, évaluer, analyse un groupe va au-delà de l'aspect technique : on vit au quotidien avec eux, il y a des éléments rapidement identifiables.

"Je suis convaincu que les derniers événements rendront ce groupe encore plus fort"

Sur quels points précis redoutez-vous cette équipe de Montpellier?
Montpellier se déplace chez l'avant-dernier du Top 14, on se doute bien de leurs intentions, ils viennent pour s'imposer ici à Jean-Dauger. C'est un match encore plus important pour nous qu'il n'est pour eux. J'espère que la sur-motivation sera un des éléments importants pour remporter ce match. Ils ont une double qualité avec un paquet d'avants destructeur, ils imposent un gros défi dans l'axe du terrain. A partir de ce travail, ils ont une vraie capacité à jouer sur la largeur et trouver des espaces partout. Cela amène a être performant dans la défense axiale sans se démunir des espaces extérieurs. C'est la problématique que pose défensivement Montpellier. Comme ils sont en confiance, ils peuvent lancer leur jeu de partout, grâce notamment à deux demi de mêlée qui sont capables de jouer sur la moindre pénalité ou le bras cassé. C'est une équipe qui prend un plaisir fou à accélérer le jeu sur ces phases qui ne sont pas des arrêts de jeu : vous devez être en éveil permanent, ne jamais tourner la tête. Défensivement, ce sera 80 minutes énormes si on veut contrer cette équipe et mettre en place notre jeu.