21/09/2013 - L'Aviron a tout donné face à l'ogre toulonnais

L'Aviron Bayonnais rentre de Toulon avec un point de bonus défensif encourageant (18-12) à une semaine du derby face à Biarritz

Toulon et Bayonne se sont livrés une bataille sauvage dans toutes les zones de rencontre. Il en a résulté un match au faible niveau technique mais qui a eu au moins le mérite de tenir en haleine le public jusqu'au bout. Preuve des difficultés des deux formations à trouver les espaces, les premiers points n'étaient inscrits qu'à la 27e minute. Il fallait une faute de Castrogiovanni dans un ruck pour offrir à Brett ses trois premiers points.

Brouillon et coupable de précipitation, le RCT réussissait enfin à concrétiser un long temps de jeu à la 31e minute: Smith en position de centre adressait une sautée à Tuisova qui prenait l'intérieur de Fuster et plaçait une double accélération pour déposer Spedding. Le talent du jeune Fidjien du RCT cachait pourtant une forêt de scories dont profitait bien l'Aviron avant la pause, avant une réplique longue distance de Wilkinson (8-6, mi-temps).

A la reprise, le RC Toulon continuait de cafouiller son rugby et Bayonne se montrait le plus dangereux. A la 49e minute, les Basques étaient tout prêts de franchir la ligne grâce à un Rokocoko hyperactif. Sur l'action, le Toulonnais Claassens était exclu pour antijeu alors que Brett redonnait l'avantage aux siens (8-9). Le chassé-croisé continuait avec un deuxième essai toulonnais par l'ailier David Smith, auteur d'une percée tranchante entre deux avants (15-9, 53). Dans ce match à couteaux tirés, l'intensité montait nettement d'un cran autour de l'heure de jeu. Les Varois étaient de plus en plus pressants balle en main, mais trop nerveux. Ali Williams était exclu à son tour pour brutalité avec la même double punition: trois nouveaux points de Brett. Une dernière pénalité de Wilkinson scellait tout de même le poussif succès toulonnais. Têtes hautes, les Bayonnais pouvaient être fiers du point de bonus défensif