20/09/2013 - Dewald Senekal: "Retrouver notre jeu et notre confiance"

Le deuxième ligne sud-africain de l'Aviron, passé par Toulon il y a trois saisons, affiche ses intentions à quelques heures de défier le champion d'Europe

Dewald, quel est le leitmotiv de l'équipe à quelques heures d'affronter le RC Toulon ?
Si l'idée d'aller affronter le champion d'Europe, la meilleure équipe en Europe, les plus grandes stars du rugby mondial ne parvient pas à motiver un rugbyman, pas grand-chose dans la vie ne le motivera ! Notre côté compétiteur doit se révéler samedi contre une très bonne équipe de Toulon, en confiance à domicile. C'est à chacun de trouver sa motivation, on est passé à côté à Brive (10-17), on a ensuite raté une occasion à domicile contre le Racing (13-16), il nous faut retrouver notre jeu et notre confiance collective.

Est-ce votre premier objectif pour le match de samedi ?
C'est prétentieux de parler d'un succès à Toulon. On va là-bas pour montrer nos qualités, essayer d'imposer notre jeu, ne pas les regarder jouer. Si tu espères battre une très bonne équipe comme Toulouse, Toulon ou Clermont, cela passe par le combat, le jeu d'avants. Et aussi, en France, il faut l'avouer, bien s'adapter à l'arbitrage, être simple et malin avec lui…

Une semaine avant le derby basque face à Biarritz, avez-vous déjà dans un coin de la tête cette opposition si particulière ici ?
Je n'espère pas. La saison dernière, à la même époque, une semaine avant le derby, on jouait face à Toulouse à Jean-Dauger. Et franchement, on n'était pas au top (6-35). Si on veut avoir de la confiance pour le derby, cela passe par un bon match à Toulon, retrouver notre jeu et notre confiance. Personnellement, j'attaque chaque match comme si c'était notre dernier match. On n'a pas le droit de choisir notre match : le jour où tu choisis ton match, mieux vaut arrêter de jouer au rugby.