31/08/2013 - Jean Monribot: "On se devait d'avoir une réaction"

Jean, quel sentiment prédomine à l'issue de ce succès face à Perpignan ?
Il fallait se remobiliser, on était chez nous, on se devait d'avoir une réaction après la déconvenue toulousaine avec, au minimum, un succès à Jean-Dauger. Ce point de bonus offensif qu'on laisse filer en fin de match nous laisse évidemment un goût amer, on a quand même réalisé un bon match. Une fois que nous nous sommes détachés au score, notre objectif était d'aller décrocher ce bonus, on ne l'a pas réalisé, tant pis. On va caser cette fin de match dans un coin de notre tête et maintenant essayé de rattraper ce point perdu…

"Nous nous sommes précipités en sachant que Perpignan était en infériorité numérique"

 

A quoi attribuez-vous ce moment de flottement ?
Nous nous sommes précipités en sachant qu'ils étaient en infériorité numérique alors que nous aurions du poser le jeu. C'est le début de saison, il nous reste encore beaucoup à travailler. Heureusement ! Nous avons face à nous une série de matches à l'extérieur difficiles, la semaine qui arrive va être compliquée, la récupération sera essentielle.

Un succès à l'extérieur vous permettrait de valider ce bon début de saison ?
Les deux victoires à domicile nous font du bien. Nous avons l'occasion de rencontrer l'ogre clermontois qui vient d'infliger une raclée à Toulouse, nous allons pouvoir nous juger. Ensuite on va à Brive, la tâche sera aussi compliquée. Il va falloir essayer de ramener quelques points par-ci par-là. Je suis réaliste, Clermont à domicile, c'est imprenable ou presque. L'idée c'est de tout donner, de progresser, il y aura du roulement dans l'équipe. Les joueurs qui seront sur le terrain à Clermont donneront le maximum.