30/08/2013 - G.Bernad: "L'objectif de rester invaincus à domicile"

Blessé à la cheville lors des matches de préparation, le flanker de l'Aviron Bayonnais Guillaume Bernad signe son retour dans le groupe pour la réception de Perpignan samedi soir (20h30)

 

Guillaume, comment vous sentez-vous depuis votre retour à l'entraînement ?
Opérationnel à 100 % ! (il éclate de rire). Je n'ai pas eu le temps de tergiverser, on a attaqué la semaine par du contact. Par rapport à la blessure, il ne faut pas se poser des questions et faire avec.

Vous n'étiez pas du déplacement à Toulouse mais êtes-vous animés par un sentiment de révolte après la claque infligée à Ernest-Wallon (40-3) ?
Forcément. Quand on prend 40 points à l'extérieur, ce n'est jamais facile à digérer même si on loupe beaucoup d'occasions et que le score était encore serré à la mi-temps. Obligatoirement, il faut une réponse positive ce week-end, encore plus à la maison où on s'est fixé l'objectif de rester invaincus. Il faut travailler pour éviter cet Aviron à deux visages. On doit battre Perpignan et apprendre à voyager pour ne pas reproduire les bêtises de la saison dernière en déplacement. À part à Biarritz, on a souvent lâché les matchs.

"Quand on regarde les objectifs des deux équipes,
c'est un concurrent direct que l'on reçoit"

 

Vous attaquez dix jours compliqués avec trois rencontres au menu. Comment allez-vous les gérer ?
On va d'abord penser à Perpignan avant de se projeter sur les déplacements à Clermont (mercredi) et Brive (dimanche). On va partir avec toute l'équipe pour gérer l'effectif et les organismes. On reste d'ailleurs là-bas entre les deux matchs. La récupération sera le mot d'ordre.

Comment jugez-vous Perpignan face à qui vous entamez cette série ?
C'est une équipe solide devant. Elle sait jouer sur la largeur et reste très agressive dans les contacts et en défense. Son jeu est un bon mix entre passe et agression. On sent une véritable osmose entre les avants et les trois-quarts. C'est un concurrent direct quand on regarde les objectifs des deux clubs. Même si on les reçoit, il ne faut pas croire que ce sera simple.

Avez-vous des objectifs ciblés sur ces trois rencontres ?
On part du principe que tous les matchs sont jouables même si l'on se doute que ce sera très compliqué à Clermont. Excusez-moi l'expression, mais on ne va pas péter plus haut que notre cul (sic). Cette équipe est invaincue chez elle depuis je-ne-sais combien d'années (novembre 2009). Après, ce ne sera pas simple non plus à Brive, le match contre Bordeaux le prouve.

Le match: Bayonne (8e/5 pts)-Perpignan (6e/5 pts), samedi à 20h30 au stade Jean-Dauger. Arbitre: Sébastien Minery (Périgord-Agenais). Billetterie disponible à partir de 7€ pour les enfants, 11€ pour les adultes en cliquant ici.