17/08/2013 - Ch.Lanta: "J'ai apprécié l'enthousiame de l'équipe"

Christian, quel est votre sentiment à l'issue de ce premier succès ?
On craignait énormément cette équipe d'Oyonnax, on s'y est préparé en conséquence. Toute la semaine, nous les avons pris au sérieux. S'il doit y avoir un regret, c'est de ne pas avoir enchaîné suffisamment en première mi-temps, de ne pas arriver à mettre en place le jeu que l'on souhaite. Faute d'avoir marqué, nous les avons poussés à la faute. Martin (Bustos-Moyano, le buteur de l'équipe) a concrétisé notre domination. Le public l'a bien compris en scandant « Argentina ». J'ai particulièrement apprécié l'enthousiasme de l'équipe, l'envie d'aller chercher ce point de bonus. On l'a fait avec un superbe état d'esprit. La suite sera difficile, on s'en doute. Savourons ces 5 points de pris. Vous savez, au coup d'envoi, je me serai contenté des quatre points de la victoire.

Dans le jeu, on vous a sentis comme libérés…
On ne va pas se priver de jouer chaque fois que l'on pourra jouer. C'était un match de début de saison avec son lot d'approximations… Il laisse néanmoins des promesses, le collectif est solide. Oyonnax nous a sollicités, c'est leur grande force et nous avons plutôt bien résisté.

"On ne va pas se prive de jouer chaque fois que l'on pourra jouer"

Est-ce aussi un moyen de tirer un trait définitif sur la saison dernière marquée par une défaite, d'entrée de championnat, face à Clermont ?
Le contexte est totalement différent, nous n'étions pas du tout prêts, à commencer par nous, les entraîneurs. Oyonnax fera une belle saison, mais ils étaient moins solides que Clermont la saison dernière, je ne ferai pas de comparaison.

Avez-vous dès à présent basculé dans le déplacement à venir à Toulouse, samedi prochain ?
On n'a rien à perdre. On lit les journaux, les discours de Guy (Novès). Ils n'ont plus le droit à l'erreur, on y va dans un contexte difficile, on pourra tester notre solidité.