16/07/2013 - "Maintenant, on bascule sur le rugby"

Un mois après la reprise de l'entraînement et quelques jours avant le premier match amical prévu vendredi soir à Saint-Girons (09) face à Perpignan, la préparation physique cède peu à peu sa place à des ateliers rugby. Etat des lieux avec Alexis Déjardin, le préparateur physique de l'Aviron Bayonnais

Quatre semaines après avoir repris le chemin de Jean-Dauger et quatre semaines avant l'entame du Top 14 avec la réception du champion de France de Pro D2, l'US Oyonnax (samedi 17 août à 18h30 au stade Jean-Dauger), les joueurs sont à mi-parcours de leur préparation d'intersaison. « Ces premières semaines sont passées à une vitesse ahurissante, détaille Alexis Déjardin, on a réalisé ce qu'on voulait réaliser, la base était excellente, nous avons retrouvé les joueurs à un niveau physique tout à fait convenable. Les joueurs ont d'abord travaillé l'endurance, la PMA, les courses sans oublier une grosse partie de musculation aussi bien au niveau du volume que des répétitions. Ces séances ont été agrémentées d'ateliers techniques et une fois par semaine de séances de lutte. Bien sûr, nous aurions souhaité en faire davantage, c'est tellement intéressant de pouvoir proposer aux joueurs des contenus que nous n'avons pas le temps d'aborder pendant la saison. Mais maintenant, à moins d'un mois de la reprise, il est temps de basculer sur l'aspect rugby ».

 

Si l'effectif n'est pas encore au complet (le demi de mêlée international gallois Mike Phillips sera de retour fin juillet, le pilier gauche sud-africain JC Van Rensburg arrivera de son côté début août), la reprise différée des joueurs arrivés à l'intersaison n'a posé aucun souci à Alexis Déjardin et Jean-Luc Albert, les deux préparateurs physiques du club ciel et blanc. « Les doutes ont été rapidement levés : les anciens Agenais avaient respecté le planning que nous leur avions mis à disposition, Martin Bustos-Moyano sur sa lancée des matches internationaux est déjà au niveau de ses partenaires et Joe Rokoçoko est en train de revenir à son niveau de forme, on pourra compter sur lui au moment voulu ».

Le dernier point d'interrogation concerne Mike Phillips, qui vient de triompher avec les Lions Britanniques en Australie lors d'une tournée aussi éprouvante (10 rencontres en cinq semaines) qu'historique en terme de résultats (le premier succès depuis 16 ans) : « Dans quel état sera-t-il à la reprise ? C'est un peu notre question. En fonction, elle sera plus ou moins intense. Mike dispose de telles qualités physiques et athlétiques qu'il reviendra rapidement dans le bain. Dans un premier temps, la priorité sera pour lui la récupération et le repos ».

Les joueurs s'entraînent à Jean-Dauger cette semaine mercredi et jeudi en matinée (comme la semaine dernière, un séance de dédicaces est organisée à l'issue de la session de jeudi). La semaine prochaine, l'ensemble de l'effectif prendra la route d'Hagetmau, dans les Landes, pour une semaine de stage.