17/05/2013 - 2012-2013: une saison en chiffres
  • Les joueurs les plus utilisés

Le capitaine de l'équipe, l'Australien Mark Chisholm (2186 min) a été de tous les combats cette saison. Joe Rokocoko (2055 min), Scott Spedding (2017 min), Aretz Iguiniz (2010 min), Sam Gerber (1789 min) ont également été très utilisés.

  • Les meilleur plaqueurs sur la saison

Mark Chisholm (encore lui!) a réalisé 367 plaquages, Guillaume Bernad (322) et Julien Puricelli (282). En terme de réussite, Jean-Jo Marmouyet  avec 94% de plaquages réussis devance de justesse David Roumieu (93%) et Dewald Senekal (91%).

  • Les meilleurs plaqueurs sur un match

Deux joueurs se partagent la palme: Guillaume Bernad à Biarritz (32 plaquages tentés, 28 réussis et 4 manqués) et Julien Puricelli à Montpellier (32 plaquages tentés, 26 réussis et 6 manqués) sont à égalité. Ces résultats tiennent compte des situations où les joueurs sont des assistants plaqueurs.

  • Le match où l'équipe a totalisé le plus de plaquages

Deux matchs se tiennent : à Biarritz (cela avait alors été souligné par toute la presse) avec 238 plaquages (et 92% de réussite!) et à Clermont, 237 plaquages (mais 85,7% de réussite). Le troisième match, c'est à Montpellier avec 221 plaquages (pour 87,3% de réussite).

  • Les meilleurs preneurs de balle en touche sur la saison

Les plus adroits sont Julien Puricelli (67 ballons pris), Mark Chisholm (55 ballons) et Guillaume Bernad (21 ballons).

  • Les meilleurs contreurs de balle en touche sur la saison

Mark Chisholm a réalisé 13 contres, Julien Puricelli est à 12 ballons contrés.

  • Les joueurs qui touchent le plus de ballon sur une saison

Les premiers concernés sont logiquement les postes de la charnière. Mike Phillips a touché 683 ballons (utilisés ensuite par 543 passes, 65 rucks, 75 jeu au pied), Cédric Garcia a touché 392 ballons (321 + 12 + 59). Scott Spedding arrive en troisième position avec 334 ballons touchés (124 + 97 + 113) suivi par Jacques-Louis Potgieter 279 (163 + 16 + 100) et Benjamin  Boyet 261 (146 + 17 + 98).

Parmi les autres postes, Joe Rokocoko a touché 229 ballons (134 + 77 + 18), Marvin O'Connor est à 202 ballons (59 + 117 + 26). Chez les avants, Dwayne Haare s'est montré très actif avec 231 ballons (84 + 145 + 2) comme David Roumieu 203 (45 + 158 + 0) et Mark Chisholm 201 (56 + 145 + 0)

  • Les joueurs les plus au soutien sur la saison

Le talonneur David Roumieu (318 soutiens) devance Aretz Iguiniz (303), Mark Chisholm (296), Julien Puricelli (289), Dwayne Haare (236) et Dewald Senekal (234).

  • Le match le plus accompli en terme de statistiques générales

Il s'agit de la réception de Castres (CC) fin janvier avec 63% de taux d'occupation dans le camp adverse, 62% de possession de balle, seulement deux franchissements adverses... autant de données qui prouvent que l'Aviron, ce soir-là, n'a jamais été en danger ou sous pression. D'autres statistiques sur ce match avec 118 passes, 112 rucks provoqués, seulement 9 fautes concédées, pas de bras cassés, 4 en-avants, une conquête équilibrée et aucun essai encaissé. De loin, le match le plus abouti de la saison qui, à cet instant de la saison, a fait office de référence et de base de travail pour les deux entraîneurs, Christian Lanta et Christophe Deylaud.

  • Les joueurs qui récupèrent le plus de ballons dans les rucks

Dwayne Haare et Aretz Iguiniz ont gratté 13 ballons, Abdel Boutaty est à 12.

  • Les joueurs qui prennent le dessus sur les défenseurs (ou "plaquages cassés")

Avec 64 défenseurs battus, Marvin O'connor devance Scott Spedding (44) et Joe Rokocoko (27).

  • Les meilleurs franchisseurs

Joe Rokocoko et Scott Spedding sont à 19 franchissements, Marvin O'Connor (18) et Mike Phillips (12).

  • Les statistiques générales de l'équipe

les joueurs ont effectués cette saison 4001 plaquages, participé à 303 touches, disputé 416 mêlées, se sont passés le ballon à 2342 reprises, provoqués 1652 rucks et opté à 547 reprises pour le jeu au pied.

L'effectif professionnel et l'encadrement de l'équipe ont effectué 7716 km en bus en 95h25. Ils ont également passé 15h40 de temps de vol dans les avions et attendu 19h30 dans les différents aéroports.