04/05/2013 - L'Aviron boucle la saison en beauté

Au terme d'un match débridé, l'Aviron Bayonnais empoche la victoire à Mont-de-Marsan (36-33) et termine le championnat à la huitième place

C'est une fin de saison sous le signe de la victoire pour l'Aviron Bayonnais. Au sortir d'un long chassé-croisé au score, les Bayonnais l'emportent sur le fil (36-33) grâce notamment à quatre essais. Réalistes en début de partie, les Montois, pour leur part, ont livré un match plein en se montrant accrocheurs jusqu'au bout.

Le moins que l'on puisse dire c'est que si le succès est au bout, les Bayonnais peuvent pousser un sacré ouf de soulagement. Car Mont-de-Marsan, efficace en début de match, n'avait pas l'intention de se laisser faire. Bien au contraire, se livrant à une véritable course au score du début à la fin. Dans une partie sur courant alternatif, chaque équipe se rendait en effet coup pour coup. Si en première période, alors que les deux équipes s'adonnaient à un round d'observation, Mont-de-Marsan ouvrait le tableau d'affichage par Antoine Vignau Tuquet (3e), les Bayonnais prenait rapidement la mesure du match en inscrivant deux essais par David Roumieu (15e) et Scott Spedding (19e). Et ce, malgré de nombreuses occasions manquées qui auraient fait gonfler encore plus le score. Les Montois, à l'image du match, relevaient la tête par leur capitaine Julien Tastet en fin de période dans une partie où rien n'était fait (30e, 13-15) et manquaient même de peu de virer en tête au score.

Au retour des vestiaires, les deux formations jouaient plus décomplexées que jamais. C'est alors que s'engageait un véritable chassé croisé au score. Les Montois ne lâchant rien tout comme leurs adversaires du jour. Un chassé croisé au pied pour commencer permettant à Mont-de-Marsan de reprendre la main au score (19-18). Puis un chassé croisé d'essais avec des réalisations de Marc Baget (59e) et Joe Rokocoko (70e) pour Bayonne et de Alexandre Ricaud (61e) et Y.Durquet (77e) du côté des Montois. Une partie équilibrée se jouant à rien et qui pouvait donc basculer d'un côté comme de l'autre. Basculant cette fois-ci du côté des hommes de Christian Lanta et Christophe Deylaud (33-36).

Avec seulement quatre défaites au cours de la phase retour (Racing-Métro, Stade Français, Toulouse et Bordeaux-Bègles), l'Aviron finit donc la saison en trombe. De quoi laisser augurer de sérieux espoirs pour l'exercice à venir!

Source: Eurosport.fr