24/04/2013 - G.Bernad: "Le plus important? La saison prochaine"

Guillaume, au moment de boucler cette saison et après deux derniers succès contre Grenoble et Montpellier, nourrissez-vous quelques regrets ?
Oui et non. C'est un travail de longue haleine. Le plus important sera de retranscrire ce que nous venons de réaliser au cours ces dernières sorties dès l'entame de la saison prochaine. J'espère qu'on ne va pas tout perdre pendant les vacances (il sourit). On savait qu'il fallait être patient cette année, qu'au final tout le travail effectué allait finir par payer. Je me répète mais le plus important, ce sera la saison prochaine.

"Le palier qui nous attend, c'est jouer pendant 80 minutes et scorer quand il faut le faire"

Sur la phase retour, l'Aviron se classe à la 6e place. Y-a-t 'il eu une prise de conscience de votre part ?
Nous nous trouvons et cela change tout. En début de saison, contre Clermont, Toulouse et le Racing on prend trois fessées. Au-delà de jouer le maintien il est important de se mesurer aux équipes qui jouent le haut du tableau et de "grandir un peu". L'Aviron le fait depuis plusieurs saisons, il faut continuer. On a cette volonté de produire, de jouer les uns pour les autres, c'est à reproduire. Le palier qui nous attend maintenant c'est jouer pendant 80 minutes et scorer quand il faut le faire. C'est de plus en plus difficile à accomplir en Top 14, chaque saison le niveau de jeu s'améliore, les équipes se structurent : on a du retard, on s'envoie pour rattraper ce retard.

Etes-vous déjà impatient à l'idée de reprendre la saison prochaine ?
Non, je suis plutôt impatient à l'idée de partir en vacances! Cela commence à être long, on prend pas mal de coups. Ça donne envie quand on se revoit à la télévision bien installés dans un canapé. Chaque chose en son temps. Cette semaine est plutôt tranquille, derrière il y a ce dernier match de la saison à Mont-de-Marsan. Ensuite on profitera sereinement de ces cinq semaines de congés, le repos est aussi important que le travail.