17/04/2013 - Christian Lanta: "Un contexte de phases finales"

Christian, quel est le message que vous avez voulu transmettre cette semaine avant ce dernier match de la saison à Jean-Dauger ?
Un gros challenge nous attend : Montpellier annonce vouloir venir s'imposer à Bayonne. Ils évoluent dans un contexte de phases finales avec deux idées en tête : l'emporter ici puis s'imposer dans la foulée à domicile contre Perpignan, ce qui leur permettrait d'assurer un quart de finale à domicile. De notre côté, nous sommes malheureusement loin des phases finales, on va jouer le jeu du Top 14 à fond, c'est important. Nous avons amorcé de très belles choses dans le secteur offensif la semaine dernière face à Grenoble, samedi il faudra retrouver la défense qui était la nôtre il y a encore un mois et demi. Contre une équipe du standing de Montpellier, la moindre erreur se transforme vite en points.

"Contre une équipe du standing de Montpellier, la moindre erreur se transforme vite en points"

Est-ce en quelque sorte le match de phases finales de l'Aviron Bayonnais ?
(Sourire) Battre Montpellier c'est réalisable si on a la capacité, dans l'approche de ce match, à monter en pression et à nous placer dans des conditions des phases finales. Dans le haut du tableau, on a su battre Toulon (33-28) et Castres (22-12). Mais je n'oublie pas que nous avons aussi perdu à domicile face à Toulouse (6-35), Clermont (6-13) et le Racing-Metro (18-25). Ce serait bien, sur les équipes références de ce championnat, d'obtenir un résultat contre Montpellier et de préserver notre invincibilité à Jean-Dauger.

Ce match coïncide avec la fin de la saison à Jean-Dauger : que retenez-vous de votre première saison à Bayonne ?
Comme l'ensemble du club, nous avons vécu cette saison de manière sereine. Même si le début de la saison a été sportivement compliqué, il n'y a jamais eu d'affolement. S'il y a quelque chose que Christophe (Deylaud) et moi retenons c'est bien cela : la confiance est là.