11/04/2013 - David Roumieu: 200 matches de Top 14 samedi

Samedi face à Grenoble, David Roumieu va disputer son 200e match de Top 14. A 31 ans et alors qu'il boucle sa dixième saison au plus haut niveau, le talonneur de l'Aviron Bayonnais intègre ainsi le cercle fermé des joueurs à avoir dépassé ce cap symbolique

A Bayonne, seuls Benjamin Boyet (241 matches) et Cédric Heymans (217) font mieux. D'ailleurs, dans l'histoire récente du club, David Roumieu, arrivé en 2007 en provenance de Castres, est le premier joueur à aussi bien conjuguer la fidélité au maillot ciel et blanc et une telle longévité en première division. Son premier match, il l'a disputé au printemps 2003 avec Montauban. On jouait alors la formule des "play-off" et des "play-down" et c'est sur un match de fin de saison que David Roumieu connaitra son baptême du feu.

Dix ans plus tard, le talonneur originaire de Grenade su Garonne, entre Toulouse et Montauban, dispute samedi face au FC Grenoble son 200e match de Top 14. "C'est pas mal" sourit-il. "Le temps passe vite... Ce chiffre de 200 matches est symbolique, j'en suis d'autant plus fier que j'en ai disputés beaucoup sous le maillot bayonnais". 170 très exactement (122 en tant que titulaire) et désormais un statut assumé de doyen du vestiaire bayonnais. "A quelques exceptions près, chaque saison nous avons cravaché pour le maintien. Il y a eu des moments forts, j'espère maintenant que je finirai ici avec cet objectif d'accrocher une participation à la Coupe d'Europe. Ou pourquoi pas un peu plus avant la fin de ma carrière ?".

"J'espère qu'Anthony Etrillard franchira le cap et assurera la relève"

En 10 saisons, David Roumieu a eu le temps de voir le jeu évoluer au point aujourd'hui de "récupérer plus lentement après les matches, je sens que je vieillis" rigole-t-il. "Il faut davantage courir, plaquer plus fort. Cela devient de plus en plus dur, il faut vraiment se préparer pour cette compétition. Mais j'espère faire encore quelques belles saisons. Derrière, des jeunes poussent comme Anthony (Etrillard). C'est un garçon d'ici, avec une très bonne mentalité, un énorme potentiel, j'espère qu'il franchira le cap et assurera la relève. Cela me ferait très plaisir que ce soit un jeune joueur issu du rugby basque qui me pousse vers la retraite... Il y avait Arnaud (Héguy), il y a Aretz (Iguiniz) et Jean-Jo (Marmouyet), je suis attaché à certaines valeurs comme l'ancrage local".

Moins de 20 joueurs de Top 14 en activité ont dépassé le cap des 200 matches de Top 14. Au Stade Toulousain, Jean Bouilhou (34 ans, Stade Toulousain) est à 255 matches, Yannick Jauzion (34 ans) à 234 matches, Clément Poitrenaud (30 ans) à 213, Yannick Nyanga (29 ans) à 208. A Biarritz, Benoît August (36 ans) a disputé 237 matches, Jérôme Thion (35 ans) est à 225 rencontres. A Clermont, Julien Bonnaire (34 ans) a disputé 208 matches de Top 14. La palme revient à Thibault Privat (34 ans, Montpellier) avec 265 matches disputés en première division.