14/03/2013 - Bayonne-Toulon: Anoeta se prépare à la fête

L'Aviron Bayonnais, la ville de Saint-Sébastien et la Fédération Basque de rugby ont présenté, dans l'enceinte même d'Anoeta, la rencontre Bayonne-Toulon

C'est un grand jour de fête auquel se prépare la ville de Saint-Sébastien samedi 23 mars pour la délocalisation de la rencontre de la 22e journée du Top 14 entre l'Aviron Bayonnais et le leader du championnat de France, le RC Toulon. A ce jour plus de 23000 places ont été écoulées, 30000 spectateurs sont attendus pour cette rencontre de prestige et toute la ville de Saint-Sébastien est dès à présent mobilisée. "Entre les championnats d'Europe d'athlétisme vétérans en salle, le match de rugby et le passage de la Korrika en soirée, c'est un grand week-end qui nous attend" détaille le maire de la ville, Juan Karlos Izaguirre. "Cela fait deux ans que nous n'avons pas eu de rencontre de Top 14 ici à Anoeta, j'appelle donc tous les Donostiars à se joindre à cette magnifique affiche. Petit à petit, nous avons appris à connaître le rugby et apprécier sa formidable ambiance. Ce match contre Toulon, c'est une chance pour nous".

"Quand je suis arrivé à Bayonne, l'une de mes premières missions a été de m'imprégner de la culture basque" explique de son côté Christian Lanta, le manager sportif de l'Aviron. "On m'a très vite parlé de Saint-Sébastien, d'Anoeta et d'une délocalisation. J'ai appréhendé tout cela. Recevoir Toulon le leader à Anoeta c'est un double évènement. A partir du moment où nous avons fait ce qu'il fallait en nous assurant du maintien grâce à notre succès à Agen (20-30), c'est comme un deuxième départ dans cette saison. Ce match est un évènement en soi qui arrive au bon moment pour passer à une deuxième vitesse dans ce championnat et préparer déjà la saison prochaine".

Au repos cette semaine, les joueurs de l'Aviron ont dès à présent basculé vers cette affiche de la fin de saison. "Accueillir le leader du championnat est toujours un instant à part" détaille Aretz Iguiniz, le pilier gauche de l'Aviron. "Ici à Anoeta c'est encore plus fort: il y aura deux fois plus de public qu'à Jean-Dauger, deux fois plus d'encouragements, deux fois plus de bruit. Après avoir battu le Stade Français (2009) et le Stade Toulousain (2011), on espère accrocher Toulon. Même si ce sera très compliqué, même si Toulon aujourd'hui est l'une des meilleures équipes en Europe, on souhaite préserver notre invincibilité sur nos délocalisations ici à Saint-Sébastien."