09/03/2013 - Christian Lanta: "Je suis heureux pour l'équipe"

Christian, comment analysez-vous ce succès à Agen (20-30), le deuxième à l'extérieur cette saison?
Dans la logique de nos progrès depuis trois mois, j'espérais une victoire à l'extérieur. On était passé très près au Stade Français puis au Racing. Un match nul sur un derby c'est un match perdu, les garçons avaient la tête à l'envers en début de semaine. On s'est rendu la tâche difficile, les Agenais n'ont rien lâché, on a fait des fautes, pris des cartons jaunes, on frôle la catastrophe. Ce que j'ai envie de retenir  outre notre la capacité à marquer sitôt où on a encaissé des points, c'est un état d'esprit remarquable. Je le dis d'autant plus facilement que ça n'a pas toujours été le cas depuis le début de la saison.

On cônnaît le contexte qui entourait votre retour à Agen. Est-ce que vous savourez pleinement cette victoire ?
Le dernier essai est magnifique. Mais Joe Rokoçoko n'est pas un grand joueur (sourire). Je suis heureux pour l'équipe, on bosse énormément, ça a été difficile toute la saison, petit à petit le collectif se met en place, aussi bien dans le jeu qu'en dehors, cette victoire récompense tout un groupe sportif.

"Dans deux semaines nous avons un match de gala exceptionnel face à Toulon,
cette victoire va nous permettre de l'aborder avec ambition et envie"

Ce succès propulse Agen sans doute vers la Pro D2...
(Emu) Affectivement c'est catastrophique.

Estimez-vous le maintien désormais acquis ?
Aujourd'hui c'est fait. Notre début de championnat est catastrophique, on est revenu dans cette saison, cela a toujours été difficile. Il y a longtemps que Bayonne n'a pas vécu une fin de saison sans pression. Dans deux semaines nous avons un match de gala exceptionnel, on reçoit Toulon à Anoeta, cette victoire va nous permettre d'aborder ce match avec beaucoup d'ambition et d'envie pour faire un tout petit peu trembler le leader toulonnais.