01/03/2013 - Christian Lanta: "La déception est grande"

Christian Lanta (manager sportif de l'Aviron Bayonnais):" Nous avions les armes pour battre Biarritz mais nous n'avons pas su mener le match comme nous aurions du le mener. Il y a eu des erreurs individuelles, l'enjeu était tel que les joueurs ont eu du match à se lâcher. Le match était schlérosé par l'enjeu. Et puis quelques choix stratégiques, en infériorité numérique nous n'avons pas su les prendre dans l'axe et leur poser des problèmes. On regrette aussi le manque de réussite aux tirs aux buts: prendre les points à ce moment nous aurait permis de prendre le score et de mettre l'équipe en confiance par rapport à ce qu'elle avait entrepris en première mi-temps. La déception est grande, certes on avait gagné le match aller alors que Biarritz à cette époque était bien plus en place et plus solide. On a montré encore une belle solidité défensive, une très bonne touche, j'espérais un peu mieux sur la mêlée fermée, paradoxalement on fait match nul alors que l'équipe est en progrès depuis le début de la saison"

Guillaume Bernad (flanker de l'Aviron Bayonnais): "On avait tablé sur une victoire donc oui nous sommes déçus. Ce qui est décevant c'est l'accumulation de points manqués au pied. Si ça se trouve la prochaine fois ces mêmes buteurs nous permettront de gagner. Cela fait la différence, le match était à notre portée, on l'a maitrisé de A à Z mis à part peut-être la mêlée. Nous avons passé davantage de temps dans le camp biarrot que l'inverse, c'est décevant, sur le tableau de marche on va être en retard. J'avais trouvé le match aller plus difficile, physiquement il était beaucoup plus dur. Soyons honnêtes c'était un pauvre match, il y avait largement la place de gagner, nous avions les armes, l'état d'esprit pour y arriver."