23/01/2013 - Christian Lanta: "Ce sera musclé, intense"

Christian, sommes-nous à la veille d'un tournant de la saison de l'Aviron Bayonnais ?
Les Castrais ont fait reposer leurs meilleurs joueurs le week-end dernier, ils sont en stage depuis mardi, ils annoncent la couleur. Leur objectif on le connait : Castres lutte pour le haut du tableau, ils veulent jouer les demi-finales et une victoire  Bayonne est importante pour eux. A l'inverse, un succès pour nous est déterminant pour accrocher ce milieu du tableau dans lequel on est un peu mieux au creux de l'hiver. C'est un enjeu important pour les deux équipes. Ce sera musclé, intense, dans des conditions difficiles. Il faudra du courage, de la détermination pour prendre l'ascendant sur cette très belle équipe de Castres. Les stratégies seront assez similaires, il faudra faire la différence dans la maîtrise, la conquête, la qualité du jeu au pied. Ces matches se jouent généralement à peu de choses.

"Castres a cette capacité à faire déjouer l'adversaire et imposer des séquences très longues"

Le temps sera humide, le terrain très lourd… Dans quelle mesure peut-on s'adapter à ces conditions ?
La conservation, la capacité à avancer et bien entendu l'efficacité quand on sera chez eux seront les clés de la rencontre. On a essayé d'imposer quelques séquences contre Mogliano, ce match validera ou pas nos progrès dans ce secteur. D'autant qu'on se heurte à une équipe homogène, en place et rôdée. Ils ont cette capacité à faire déjouer l'adversaire, un peu comme Clermont les Castrais sont capables d'imposer des séquences et de tenir le ballon pendant deux minutes sans s'affoler. Avec trois joueurs au-dessus du lot que sont Kockott, Claassen et Tekori, les trois moteurs, les trois poumons aussi, de ce collectif.

L'indiscipline vous avait particulièrement joué des tours début janvier à Paris. Avez-vous particulièrement insisté sur ce secteur dans la perspective du match de jeudi soir ?
S'il y a bien un secteur où nous ne sommes pas exempts de reproches, c'est bien celui-là... Le moindre carton va couter cher, avec ces conditions, ce sera encore plus pénalisant. Cela fait partie des facteurs déterminants. J'ai l'impression qu'avec certains joueurs, le naturel reprend vite le dessus. L'an dernier Bayonne était l'une des équipes les plus indisciplinées du championnat avec quelques joueurs qui avaient « performé ». C'est peut être un peu ma faute, comme ça allait bien en début de saison, je n'ai pas mis assez de pression. Au Stade Français, jouer 20 minutes à 14 nous a coûté la victoire. Les garçons sont prévenus.

Le match: Bayonne (11e/26 pts)-Castres (4e/44 pts) jeudi à 21 heures au stade Jean-Dauger. Arbitre: Cyril Lafon (Lyonnais). Match aller: 31-10 pour Castres. Billets disponibles en cliquant ici