24/12/2012 - Christian Lanta: "Cette envie d'entreprendre"

Alors que les joueurs et l'encadrement de l'Aviron profitent de deux jours de repos avant la reprise de l'entraînement mercredi, Christian Lanta analyse le succès de samedi face au voisin montois (39-13) et se projette sur un mois de janvier déterminant

Christian, que retenez-vous de ce succès face à Mont-de-Marsan?
Si vous analysez tous les matches des Montois à l'extérieur le score était toujours très serré à la pause, les équipes prenaient le match en main en deuxième mi-temps. C'était important de rapidement se rassurer, se mettre en confiance : les deux premiers essais rapidement inscrits nous ont encouragés. J'ai ensuite apprécié notre capacité à réagir: après leur essai de la deuxième mi-temps nous les avons pilonnés, on est allé deux fois derrière la ligne. C'est révélateur d'une équipe en bonne santé, nous n'avons pas douté et avons su reprendre l'ascendant physiquement et dans la maitrise du jeu. Il y a eu des hauts et des bas, je retiens les hauts, et notamment ces cinq essais, ce point de bonus offensif.

Ces cinq essais sont-ils les dividendes de tout votre travail depuis cinq mois?
Il y avait chez les joueurs cette envie d'entreprendre, de mettre de la vitesse au jeu, on a joué des touches rapidement, on a bonifié chaque ballon, on a fait des choses. L'équipe réagit à l'initiative du joueur, ça va dans le bon sens.

"Le mois à venir est déterminant si nous voulons nous détacher des concurrents du bas de tableau. Après, tout est possible"

A l'issue de la phase aller, avec désormais 26 points, la confiance est-elle installée dans le collectif?
Oui c'est de la confiance mais attention l'écart n'est pas fait, tout peut se passer dans ce championnat. Le virage de la saison, c'est la venue de Castres (vendredi 25 janvier) et Perpignan (8-9 février). Le mois à venir est déterminant si nous voulons nous détacher de nos concurrents du bas. On peut passer très vite du bas de tableau vers le haut. Tout est encore possible.

Dimanche après-midi, vous vous déplacez sur le terrain de Clermont-Ferrand. Avec quelles intentions?
La citadelle est imprenable et nous le savons. C'est l'occasion d'y aller sans aucune pression, l'idéal serait d'y marquer un ou deux essais, y gagner il ne faut pas y penser, mais développer notre jeu oui.