13/12/2012 - London Wasps-Bayonne: trois fois dommage!

C'est un véritable duel et un beau match de rugby auquel se sont livrés les London Wasps et l'Aviron Bayonnais ce jeudi soir dans un match décisif en vue de la qualification pour les phases finales. En dépit de la défaite, bien moins lourde que le score ne pourrait laisser le penser (30-16), les joueurs de l'Aviron ont affiché de belles valeurs et continuent à progresser dans leur jeu

Auteurs d'une magnifique entame, portés par leur troisième ligne centre Billy Vunipola qui pourrait rapidement faire les beaux jours du XV de la Rose, les London Wasps ont rapidement pris les devants au tableau d'affichage en menant 9-0 grâce au pied de Stephen Jones puis 17-0 avec un essai de leur arrière Elliot Daly à la demi-heure de jeu. L'Aviron faisait le dos rond et sans jamais s'affoler revenait dans la partie. Avec à la manoeuvre ses avants, conquérants sur les ballons portés et intraitables en défense à l'image de Dwayne Haare aux plaquages dévastateurs, puis sa paire de centre Manu Ahotaeiloa et Joe Rokoçoko, de tous les combats. C'est d'ailleurs l'international néo-zélandais qui remettra ses partenaires dans le match en inscrivant un essai habilement construit juste avant la pause.
Sans deux de ses joueurs de troisième ligne, Julien Puricelli et Dwayne Haare sortis blessés, les Bayonnais entament la deuxième mi-temps de la meilleure des manières. Grâce au pied de Jacques-Louis Potgieter, les Ciel et Blanc recollent au tableau d'affichage jusqu'à 4 points à l'entame des dix dernières minutes (20-16). Tous les espoirs étaient permis en dépit de deux belles occasions d'essais gâchées aux abords de l'en-but anglais. Mais sur une touche dont le lancer revenait aux Ciel et Blanc, le flanker James Haskell se saisit de la balle, déchire le premier rideau et trouve Andrea Masi qui file dans l'en-but et crucifie les derniers espoirs d'un succès bayonnais en terre londonienne.

Même s'il reste un infime espoir de qualification, la chance de l'Aviron semble passée. On voit mal la première place de cette poule 3 désormais échapper aux London Wasps. Dommage pour les joueurs de l'Aviron qui ont disputé cette compétition à fond et livré ce jeudi soir dans le froid londonien une rencontre intense, proche du meilleur niveau européen. Une rencontre sans doute porteuse d'espoirs.