02/12/2012 - Guillaume Bernad: "On loupe le coche de peu"

Comme souvent, Guillaume Bernad a été l'un des premiers joueurs à passer sous la douche, se rhabiller puis quitter le vestiaire bayonnais. Un bonnet solidement vissé sur la tête, le flanker des Ciel et Blanc, encore de tous les combats ce samedi soir dans l'Hérault, témoigne: "Il y a des regrets, nous étions venus avec des intentions, on mérite plus que ce point de bonus. On loupe le coche de peu à Grenoble, même chose ici face à une belle équipe de Montpellier. C'est dommage, ça nous aurait fait du bien, on est maintenant conscient de nos forces.". A l'image de Christian Lanta avant lui, Guillaume regrette déjà "les occasions laissées en route en première mi-temps, nous avons peut-être produit plus de jeu en 40 minutes que depuis le début de la saison. Ensuite on subit. Malgré tout, on ne craque qu'à la fin. Six heures de bus avec zéro point dans les soutes, cela aurait été lourd". Pour cueillir ce point de bonus amplement mérité à la dernière minute de la partie, Guillaume Bernad et ses partenaires ont fait preuve "d'un investissement total. Avec les entraîneurs, nous apprenons de plus en plus à nous connaître, on savait que ça n'allait pas se faire en un jour, le plus important c'est que nous soyons sur la même longueur d'onde. C'est le cas en ce moment."