05/11/2012 - La gazette de l'Aviron: "Nous, on gagne"

L'info. Battu à deux reprises la saison dernière par l'Union Bordeaux-Bègles, l'Aviron Bayonnais tenait à sa revanche. Jeudi après-midi, par un temps de Toussaint et devant plus de 14000 spectateurs, les Ciel et Blanc ont signé à Jean-Dauger leur quatrième succès de la saison en dix rencontres. L'Aviron compte à ce jour une victoire et trois points de plus que la saison dernière à pareille époque.

Les statistiques. Entré en jeu à la 51e minute, Abdel Boutaty a été de tous les combats avec notamment trois ballons récupérés dans les rucks. Une performance majeure et déterminante à cet instant de la rencontre. Avec 86,2% de réussite dans ses tentatives au pied depuis le début de la saison, l'ouvreur Benjamin Boyet est solidement installé dans le Top 5 des meilleurs réalisateurs du championnat. Enfin, l'Aviron s'affiche à nouveau comme une équipe disciplinée avec seulement 7 cartons jaunes récoltés en 10 matches, soit seulement un de plus que Perpignan, le meilleur élève de la classe.

La phrase. "Que les Bordelais fassent du beau jeu s'ils veulent, mais nous, on gagne. Ils ont le label du beau jeu, on fera les comptes à la fin de la saison" (Benjamin Boyet à propos des déclarations de Raphaël Ibanez et Vincent Etcheto critiquant le jeu bayonnais)

L'infirmerie. Sorti à la mi-temps jeudi dernier face à Bordeaux-Bègles, le troisième ligne Julien Puricelli souffre du coude gauche. Si les examens n'ont rien décelé de suspect, sa participation à la rencontre de samedi à Grenoble, son club formateur, est compromise. Le centre Gabiriele Lovobalavu (mollet) et l'arrière Cédric Heymans (déchirure à la cuisse) poursuivent leurs soins et devraient retrouver le groupe à l'issue des vacances (19 novembre). Le centre Manu Ahotaeiloa (voute plantaire) est en phase de reprise.

Le prochain match. Samedi soir (18h30), et avant trois semaines sans match, les Ciel et Blanc se déplacent sur le terrain de Lesdiguières à Grenoble. Avec 6 succès en 10 journées, le promu grenoblois réalise une saison parfaite et surtout se montre intraitable sur son terrain. Les Biarrots, largement défaits samedi après-midi (34-21) peuvent encore en témoigner. La partie s'annonce donc relevée pour des Bayonnais désormais accrochés au wagon du milieu de tableau (seuls deux points séparent Perpignan, Biarritz, le Stade Français, le Racing-Metro et Bayonne).

Le match: Grenoble (6e/26 pts)-Bayonne (11e/19 pts), samedi à 18h30 au stade Lesdiguières. Arbitre: Cédric Marchat (Midi-Pyrénées)