08/10/2012 - La gazette: "On ne pouvait que faire mieux"

L'info: Deux succès en une semaine, huit points engrangés et l'Aviron Bayonnais qui remonte à la 10e place du Top 14. De quoi valider le redressement des Ciel et Blanc et redonner le sourire aux supporters, à l'encadrement et aux joueurs. En témoigne le magnifique "Hegoak" entonné à dix minutes du coup de sifflet final.

La statistique: Avec 13 franchissements, l'Aviron confirme ses nets progrès en attaque et réalise sa meilleure performance offensive de la saison. Si le demi de mêlée bayonnais Cédric Garcia a inscrit le seul essai de la rencontre, son partenaire de la charnière Benjamin Boyet a réalisé un sans-faute au pied avec dix buts et un drop. Une performance de très haut niveau pour le buteur de l'Aviron, déjà hauteur d'un 100% de réussite au pied avec Bourgoin en novembre 2006 face à... Agen! Depuis le début de la saison, Benjamin Boyet évolue à 83% de réussite dans ses tentatives.

La phrase: "C'était obligatoire de gagner après notre succès dans le derby basque le week-end dernier. Il fallait confirmer face à Agen. On a su se remobiliser en seconde période. Il va falloir mieux concrétiser les actions près des lignes. Nous sommes partis d'un mauvais pied dans ce championnat. On ne pouvait faire que mieux." (Benjamin Boyet, ouvreur de l'Aviron Bayonnais)

L'infirmerie: Sorti dès l'entame du match, le centre Manu Ahotaeiloa souffre de l'aponévrose de la voute plantaire. Des examens complémentaires, passés en milieu de semaine, définiront la durée de son indisponibilité. Mike Phillips, blessé au doigt voilà deux semaines, a reçu le feu vert du staff médical. Lionel Mazars et Jacques-Louis Potgieter, blessés à la cheville, s'apprêtent à signer leurs retours dans le groupe pendant la parenthèse européenne.

Le prochain match: Vendredi, à 20 heures, l'Aviron Bayonnais entame sa campagne européenne en accueillant l'équipe italienne de Mogliano pour le compte de la première journée de l'Amlin Challenge. Dans une poule relevée avec notamment les Gallois de Newport et les Anglais des London Wasps, Mogliano qui découvre la compétition fait figure de "Petit Poucet". Au terme de 8 journées de Top 14 particulièrement éprouvantes, l'encadrement bayonnais a dès à présent prévu de lancer dans le grand bain plusieurs jeunes joueurs issus du centre de formation. L'occasion de voir à l'oeuvre les meilleurs espoirs du rugby bayonnais encadrés de plusieurs cadres de l'équipe.