19/12/2013 - ASSEMBLEE GENERALE de L'ASSOCIATION AVIRON BAYONNAIS RUGBY

 Le lundi 16 décembre 2013 à 18h30 en Salle des Trophées de l'Aviron Bayonnais avait lieu l'Assemblée Générale de l'Association Aviron Bayonnais Rugby. Etaient présents : Jean-Paul CHAMPRES Président, Jean-Claude IRIART Trésorier, Michel LESGARDS Secrétaire général et Thomas JAUSSAUD Adjoint au maire chargé des Sports, Jean-Marc SALANNE Commissaire aux comptes, Thierry LODO Expert-comptable, Stéphane POUGET Directeur Général de la SASP. Dans le nombreux public on reconnaissait Jérôme ALCHUTEGUY membre du comité directeur de la structure Pro, Jean PEYTAVIN Directeur des Sports, Laurent IRAZUSTA président de l'Omnisport, Jacques NOBLE de la Peña Bayona, Raymond HIRABOURE président des Anciens de l'AB et Gérard RICQ manager des sélections d'Aquitaine. Jean-Paul CHAMPRES, Président de l'Association ouvre l'Assemblée Générale, il souhaite la bienvenue aux personnes présentes, et rend hommage aux personnes décédées dans l'année civile écoulée. Puis, le rapport moral pour la saison 2012/2013 est présenté par le secrétaire général Michel LESGARDS : Un chiffre pour situer l'importance de l'association : 591 licences. Il propose un bilan par catégorie : ECOLE DE RUGBY : L'école de rugby de l'Aviron Bayonnais saison 2012/2013, ce sont 278 joueurs encadrés par 38 éducateurs. Cet effectif important conduit le club à travailler par niveaux. L'école a été labellisée par la FFR en juin 2013. Pour cette saison, l'école de rugby de l'Aviron a foulé les pelouses des Landes, du Béarn et du Pays Basque mais aussi celles de Toulon, Toulouse, Balma, Caussade, Bordeaux, Agen, Nérac, Bègles, Boadilla Madrid. Comme de coutume elle a enregistré des victoires à Biscarosse, Toulouse, Pouyastruc, Ustaritz. Elle a participé au challenge Aquitain à XV et au Super Challenge à Toulouse, Agen et Orthez. Le fait marquant est la qualification pour la troisième fois consécutivement pour la finale du Super Challenge de France en mai à TOULON où ils terminent seconds. Le tournoi Guy Etcheverry auquel est associé Alain Fabre, pour les joueurs nés en 2002 a vu la victoire de Nafarroa devant Arcangues et l'Aviron pour Guy Etcheverry et les joueurs nés en 2003 succès de L'Aviron devant Mouguerre et Dax pour Alain Fabre. ESPOIRS : Dans cette poule élite, qui est de fait la meilleure et donc la plus difficile, nous avons cette saison connu un parcours exceptionnel avec 13 victoires et 5 défaites, 7 bonus offensifs pour honorer le ‘jeu à la bayonnaise' et 4 bonus défensifs ce qui atteste que les défaites furent pour le moins étroites. Pour la première fois de l'histoire, de la formation ESPOIRS ils terminent premiers et se qualifient pour la demi-finale contre Agen. Il faut signaler que cette saison de nombreux Espoirs ont participé à des rencontres du TOP 14 concrétisant ainsi les objectifs de la formation : UGALDE, FUSTER, ETRILLARD, GRAHAM, DESMAISON, GAYRAUD, OLLIVON, LOUSTALOT, Clément OTAZO étant blessé. REICHEL : 44 joueurs nés en 91,92 et 93. Le titre acquis la saison précédente est difficile à porter, en effet chaque adversaire est survolté pour jouer le champion, d'autre part la politique du club a toujours été d'amener les meilleurs vers le sommet, et c'est donc une partie des Reichel et non des moindre qui joue en Espoirs pour se confronter aux meilleurs. Hélas des défaites à domicile nous coutent une qualification aux phases finales qui était l'objectif de la saison. Au final 6 victoires et 8 défaites … CRABOS : 51 joueurs nés en 1994 et 1995, des joueurs Crabos ont alimenté les équipes Espoirs et Reichel du club, tant leur talent était évident. En juin trois bayonnais devenaient avec l'équipe d'Aquitaine champions de France Inter-secteur. Le bilan chiffré est de huit victoires et six défaites. CADETS GAUDERMEN : 10 victoires (dont 7 sur tapis vert), un nul et 3 défaites, il faut souligner que les clubs qui ne respectent pas les règles (nombre de licences blanches/jaunes) faussent le championnat et ne permettent pas aux clubs en règle, de s'affronter avec un enjeu et donc de mieux se préparer à des joutes plus difficiles. Ils ont néanmoins joué un match de barrage contre La ROCHELLE équivalent à un seizième de finale. CADETS ALAMERCERY Sur la lancée du titre de l'année dernière, nos cadets ont eu un parcours exemplaire en poule de qualification, invaincus, toujours sérieux, même s'ils ont été par moments accrochés, mais l'adversité est souvent plus bénéfique que la facilité. En huitième ils ont écarté largement le Racing CF, puis disposé en quart de l'USAP, demi-finale contre ABCD XV. Et nouvelle finale contre les mêmes toulousains, cette fois ce sera à Lannemezan. Ils vont échouer face à des haut-garonnais plus physiques 25 à 13. Nos cadets finissent cette saison fatigués, nombreux sont au pôle et jouent beaucoup, peut-être trop. Le président JP CHAMPRES souhaite évoquer les récents remous au sujet d'une éventuelle fusion avec le Biarritz Olympique. Il précise que durant ces journées l'Association a continué à travailler, les jeunes ce sont entrainés normalement et le weekend des 7/8 décembre toutes les équipes de l'Aviron ont gagné leur match ! Cette période à toutefois été mise à profit, pour recueillir l'avis de tous, et il a pu vérifier de manière indéfectible l'attachement de l'ensemble des éducateurs et dirigeants à nos couleurs. Il affirme avec force, que les performances pour cette saison, de l'Ecole de Rugby aux Espoirs situés aux deux antipodes de la formation sont liées et indissociables. Si l'équipe phare devait disparaitre à quoi, à qui, pourraient s'identifier nos jeunes ? Pour lui, pour tous c'est moralement insupportable et sportivement stupide. Au contraire l'avenir du club passe par la formation. A ce propos il se plait à souligner les convergences de vue avec la structure Pro et son Directeur S. POUGET, avec en filigrane le projet sur J. DAUGER. Le président se dit fatigué par les feuilletons à épisodes qui écornent la réputation du club. Pour terminer il fait le point à l'issue des matches ‘Aller' pour la saison en cours des différentes catégories, en faisant observer qu'elles sont toutes en position favorable pour l'objectif affiché : la qualification aux phases finales … Présentation des comptes et du rapport financier : Après présentation des comptes – dépenses – recettes - par le trésorier Jean-Claude IRIART, et l'écoute des rapports du commissaire aux comptes, Jean-Marc SALANNE, qui certifie que les comptes sont réguliers et sincères : Un très léger déficit de 1286 euros est constaté au 30 juin 2013 pour cet exercice 2012/2013. Proposé au vote : ce rapport financier est adopté à l'unanimité.Intervention de Monsieur Thomas JAUSSAUD, Adjoint au sport : Dans son intervention le maire-adjoint assure que le Conseil Municipal soutient de manière constante le club. Il confirme le projet en cours pour Jean Dauger en indiquant que le synthétique va être refait à neuf et dédié au rugby, aussi bien pour les Pro que pour l'Asso. Le permis de construire d'un bâtiment en direction notamment du Centre de Formation a été déposé. S'agissant de La Floride il signale que les travaux sont en phase terminales pour créer un pôle foot et un pôle rugby. Il tient à souligner la bonne santé de la formation bayonnaise et l'engouement prépondérant et intergénérationnel de cette ville pour le rugby.Intervention de Monsieur POUGET Directeur Général de la SASP Aviron Bayonnais Rugby : il indique que le rugby Pro en général, est face à des difficultés financières, et souhaite que localement s'il ne devait rester qu'un seul club ce soit l'Aviron. Il regrette beaucoup les erreurs et égarements récents relatés maladroitement dans la presse parlée ou écrite qui véhiculent du « n'importe quoi », il préférerait plus de calme, de sérénité. Sa vision de l'avenir passe par l'amélioration du stade Jean Dauger, comme l'ont réalisé : le Stade Français, Montferrand … Autour de ces stades et de leurs installations, il y a de nouvelles perspectives et de nouveaux espaces à développer, de nouveaux supporters à démarcher, afin précisément d'améliorer les recettes. Il souhaite un Centre de Formation renforcé capable d'accueillir et d'héberger des jeunes. Il se félicite enfin de la ferveur et des valeurs que l'on trouve ici au Pays Basque, en matière de rugby. JP CHAMPRES remercie les intervenants, puis comme de coutume c'est l'instant des récompenses : à un joueur, un dirigeant et un éducateur de l'école de rugby. Joueur : Baptiste CHOUZENOUX avant lui son frère et son père ont porté le maillot. Depuis l'école de rugby il a suivi une trajectoire régulière, progressive et est devenu un bel athlète, adroit coordonné avec un bagage technique complet. Dirigeant : Michel DUBRASQUET dirigeant chargé de la ‘comm', l'un des fondateur du Papelak, du Guide annuel de l'Asso, à l'initiative du calendrier. Il s'occupe également du Partenariat et siège pour le rugby à la commission sociale de l'Omnisport. Educateur : Serge CHARON fidèle, passionné et toujours présent Serge s'occupe avec bonheur des benjamins du club (ou moins de 13 ans) et a participé à la finale du Super Challenge de TOULON.



                                                           Photos M/Etchelet